Qu'est-ce que la modernité?

Pages: 7 (1508 mots) Publié le: 14 novembre 2012
Qu'est ce que la modernité ?

Définition de la modernité :

L'usage du terme moderne apparaît pour la première fois en latin, et c'est un concept plurivoque.
En tant que concept philosophique, la modernité est pour les uns avant tout le projet d’imposer la raison comme norme transcendantale à la société, ou pour les autres la crise de la raison dans l'histoire, ou encore les deux àla fois, d'où la définition de crisologique que propose Gérard Raulet.
En termes de sociologie et selon Michel Freitag, la modernité est un mode de reproduction de la société basée sur la dimension politique et institutionnelle de ses mécanismes de régulation par opposition à la tradition dont le mode de reproduction d’ensemble et le sens des actions qui y sont accomplies est régulé par desdimensions culturelles et symboliques particulières. La modernité est un changement ontologique du mode de régulation de la reproduction sociale basée sur une transformation du sens temporel de la légitimité. L’avenir dans la modernité remplace le passé et rationalise le jugement de l’action associée aux hommes. La modernité est la possibilité politique réflexive de changer les règles du jeu de la viesociale. La modernité est aussi l’ensemble des conditions historiques matérielles qui permettent de penser l’émancipation vis-à-vis des traditions, des doctrines ou des idéologies données et non problématisées par une culture traditionnelle.
En histoire, où des jalons historiques sont communément nécessaires et/ou admis, la modernité est évoquée et associée avec l'Époque moderne ou « TempsModerne(s) » Elle commencerait en 1453 avec la prise de Constantinople par l’Empire ottoman, et dont la fin correspond à la Révolution française pour les historiens français et à 1920 pour les écoles historiques anglo-saxones[réf. nécessaire]. Cependant, certaines de ces affirmations précédentes font l'objet de discussions et de débats, par exemple Guizot fait commencer la modernité en 14921 et Illichau XIIe siècle.


La modernité désigne le mouvement politique et philosophique des trois derniers siècles de l'histoire occidentale. Elle se caractérise principalement par cinq processus convergents : l'individualisation par destruction des anciennes communautés d'appartenance, la massification par adoption de comportements et de modes de vie standardisés, la désacralisation par reflux desgrands récits religieux au profit d'une interprétation scientifique du monde, la rationalisation par domination de la raison instrumentale à travers l'échange marchand et l'efficacité technique, l'universalisation par extension planétaire d'un modèle de société implicitement posé comme seul possible rationnellement, et donc comme supérieur.


Ce mouvement a des racines anciennes. A bien des égards,il représente une sécularisation de notions et de
perspectives empruntées à la métaphysique chrétienne, qui ont été rabattues sur la vie profane après évacuation de toute dimension de transcendance. On trouve en effet en germe dans le christianisme les grandes mutations qui ont irrigué les idéologies laoques de l'ère post-révolutionnaire. L'individualisme était déjà présent dans la notion desalut individuel et de rapport intime privilégié que le croyant entretient avec Dieu, rapport primant tout enracinement ici-bas. L'égalitarisme trouve sa source dans l'idée que les hommes sont tous également appelés à la rédemption, car tous également dotés d'une âme individuelle dont la valeur absolue est partagée par toute l'humanité. Le progressisme naît de l'idée que l'histoire possède un débutabsolu et une fin nécessaire, son déroulement étant globalement assimilé au
plan divin. L'universalisme, enfin, est l'expression naturelle d'une religion qui affirme détenir une vérité révélée, valable pour tous les hommes et justifiant que l'on exige leur conversion. La vie politique elle-même se fonde sur des concepts théologiques sécularisés. Le christianisme, réduit aujourd'hui au statut...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • qu'est-ce qui fait la modernité de ces poèmes
  • Modernité
  • Modernité
  • La modernité
  • La modernité
  • la modernite
  • La modernité
  • modernité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !