Qu'est-ce que le libéralisme ?

Pages: 6 (1370 mots) Publié le: 5 novembre 2010
Les fondements du libéralisme
1) Qu'est-ce que le libéralisme ?
Le libéralisme est un courant de pensée visant à faire reconnaître le droit de chaque individu à la liberté et à la propriété privée.
La liberté se définit comme le droit de faire ce que l'on veut avec ce que ce que l'on a et uniquement avec ce que l'on a. Chaque individu est libre d'agir à sa guise sur ce qu'il possède de façonlégitime, mais pas sur ce qui appartient à autrui. Par exemple, si un individu est propriétaire d'une voiture et qu'il veut la repeindre en vert, personne ne peut l'en empêcher: c'est la sienne. En revanche, on n'a pas le droit de repeindre en vert la voiture de son voisin sans son autorisation.

La propriété privée est le droit pour l'individu de disposer comme il le souhaite des richessesqu'il possède et qu'il crée par son activité, y compris en excluant autrui de leur usage. Par exemple, si un individu peint un tableau, alors ce tableau lui appartient, et personne n'a le droit de le lui prendre.

Dans la doctrine libérale, les hommes peuvent échanger entre eux ce qu'ils possèdent, mais cet échange doit être volontaire, c'est à dire que chacune des parties doit être d'accord pourparticiper à l'échange. Par exemple, l'achat d'un objet chez un commerçant est un échange volontaire: le commerçant et son client sont tous les deux d'accord pour échanger un certain objet contre une certaine somme d'argent. Le fait d'être salarié d'une entreprise est aussi un échange volontaire : le salarié échange avec les propriétaires de l'entreprise le fruit de son travail contre un salairedéterminé à l'avance.

Lorsque l'échange est volontaire, il est forcément profitable aux deux parties, sinon l'une d'entre elles aurait refusé d'y participer. Dans l'exemple précédent avec le commerçant et son client, tous les deux gagnent à l'échange : le client, parce que sinon il n'aurait pas acheté l'objet, et le commerçant, qui sinon n'aurait pas mis en vente cet objet à ce prix. Celasignifie que l'échange volontaire est créateur de richesse.

En revanche, lorsque l'échange n'est pas volontaire, il est impossible de savoir si cet échange est profitable aux deux parties. En effet, l'individu qui a été contraint de participer à un échange ne s'y serait peut-être pas engagé s'il avait pu le refuser, et donc, il est possible que cet échange lui cause une perte. Un exemple d'échangeforcé est celui de la redevance de la télévision en France: l'Etat impose aux possesseurs d'un téléviseur de payer une certaine somme d'argent en échange du droit de regarder certaines chaînes de télévisions. Un individu qui n'est pas intéressé par ces chaînes est donc perdant car il doit payer cette redevance malgré tout. Un autre exemple d'échange forcé est celui de la Sécurité Sociale en France:chaque salarié est contraint de verser à la Sécurité Sociale une somme proportionnelle à son salaire en l'échange de certaines prestations. Dans un régime libéral, au contraire, chacun serait libre de contracter une assurance auprès de l'institution de son choix.

2) Le libéralisme est fondé sur le respect de la propriété légitime. Comment savoir si l'on est le propriétaire légitime d'unechose ?
Il existe plusieurs façons de se rendre propriétaire légitime d'une chose. On peut distinguer deux cas : soit cette chose appartient déjà à quelqu'un, soit elle n'appartient à personne.
Si cette chose appartient déjà à quelqu'un, il suffit que son propriétaire accepte de la donner ou de l'échanger contre autre chose, par exemple une certaine somme d'argent.

Si une chose n'appartient àpersonne, il suffit pour s'en rendre propriétaire d'être le premier à l'utiliser. Par exemple, si un terrain n'appartient à personne et qu'un individu commence à le cultiver ou y établit son domicile, ce terrain devient sa propriété légitime.

Libéralisme et économie.
3) Comment l'échange peut-il être créateur de richesse ? Si A et B se contentent d'échanger deux objets, qu'ont-ils créé de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • "Qu'est que le libéralisme" d'alain renaut
  • Libèralisme
  • Le libéralisme
  • Le libéralisme
  • Le libéralisme
  • Le libéralisme
  • Liberalisme
  • Libéralisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !