Quel est l’intérêt pour un auteur d’avoir recours à une argumentation indirecte ?

964 mots 4 pages
-------------------------------------------------
Sujet : Quel est l’intérêt pour un auteur d’avoir recours à une argumentation indirecte ? Quelles sont les limites d’un tel procédé ?
-------------------------------------------------

L’argumentation indirecte se rencontre dans l’ensemble des récits de fiction renfermant un enseignement pratique et moral. Au XVIIème et début XVIIIème siècles, cette technique d’argumentation est de plus en plus utilisée par beaucoup de très grands auteurs comme Molière, Voltaire ou encore Jean de la Fontaine. Mais alors, quel est l’intérêt pour un auteur d’avoir recours à une argumentation indirecte et quels sont les limites d’un tel procédé ? Autrement dit, pourquoi les auteurs d’apologues choisissent-ils de ne pas critiquer directement et adoptent une stratégie indirecte et implicite qui passe par une fiction pour délivrer un message ? Nous verrons dans un premier temps qu’il y avait plusieurs raisons pour un auteur d’écrire de façon indirecte ; des raisons stylistique et des raisons politique. Nous verrons en deuxième partie que l’auteur a plutôt intérêt à l’imiter l’utilisation de ce procédé si il veut faire passer un message précis et que celui-ci ne soit pas déformé.

Tout d’abord, on peut dire que les apologues ont tous plus ou moins comme but de faire réfléchir le lecteur. Un message qu’on dit clairement ne va pas requérir une réflexion et une analyse, mais va simplement dicter une morale au lecteur, une morale qui n’aura pas eu besoin d’être cultivée. Beaucoup de fables, de contes ou de récits utopiques s’inscrivent dans cette perspective. Les exemples les plus révélateurs de la technique de l’argumentation indirecte sont les fables écrites par Jean de la fontaine, de courts récits qui font passer un message à travers la mise en scène d’animaux, comme par exemple dans « le loup et l’agneau » où l’auteur critique l’abus de pouvoir. L’argumentation indirecte permet au lecteur de mettre en scène plusieurs

en relation

  • argumentation indirecte est_elle efficace pour aborder la question de l homme?
    616 mots | 3 pages
  • Genres argumentatifs les plus propres à l'engagement
    2157 mots | 9 pages
  • centres
    35405 mots | 142 pages
  • Évolution de la critique
    32776 mots | 132 pages
  • Fiche de lecture « les fourberies de scapin »
    32761 mots | 132 pages
  • Dans quelle mesure la fiction littéraire est-elle capable de convaincre et persuader le lecteur ?
    1156 mots | 5 pages
  • Fiche argumentation
    7479 mots | 30 pages
  • Argumentation
    7543 mots | 31 pages
  • Holaa
    5824 mots | 24 pages
  • Classe de 1er
    9555 mots | 39 pages