Quelques notions sur la poésie (cours d'hypokhâgne)

Pages: 6 (1260 mots) Publié le: 31 mars 2011
La Poésie

C’est un objet très difficile à définir. Toutes les sociétés ont connu de la poésie. Selon les genres, les civilisations, la pratique et la définition de la poésie est radicalement différente. Il n’y a pas de critère universel. Dès qu’on commence à définir, on se trouve face à des problèmes. La poésie suscite des questionnements. Jacques Roubaud: «est poésie ce qu’on dit poésie».La différence formelle entre la poésie et la prose

Il y a le vers avec sa valeur rythmique, ses caractéristiques. Premier lieu d’identification entre le vers et la prose. Pourquoi a t-on commencé à apprendre et à produire des vers avant même l’écrit? Valeur mnémotechnique qui permet à des civilisations de conserver plus facilement un savoir: poésie didactique. Elle contient et transmet unenseignement. Dans l’antiquité, on a écrit des traités en vers: Traité de l’agronomie, par Caton l’Ancien, Traité d’astronomie; L’épopée d’Homère. Au départ les rhapsodes apprenaient par coeur les récits pour les déclamer. La poésie apparait donc avant la prose grâce à la forme stricte des rythmes, etc.. pour permettre de retenir les choses. Les muses par exemple, sont les filles de la mémoire.Valéry dit: «La poésie tend à se reproduire dans sa forme».

La poésie comme lyrisme

Poésie vient du grec poièsis. Vient du verbe poieo, qui signifie fabriquer, produire, et ensuite créer. A l’époque d’Aristote, on distingue différentes formes de poésie à travers des catégories multiples. On écrit la poésie épique (épopées), la poésie dramatique (théâtre), poésie bucolique (la pastorale, poésiequi se définit par son thème: des histoires de bergers qui évoquent leur amour et leur vie quotidienne), la poésie satirique (dénonciation des vices de l’humanité). La poésie lyrique est tout ce qui n’est pas tout ces sous genres. Au départ, elle est faite pour être chantée (lyre). Au fil du temps, on va voir la dimension lyrique prendre la première place au milieu des autres genres: elles’impose comme la principale dimension de la poésie. Le lyrisme se veut l’expression d’une subjectivité, du moi, à partir de la Renaissance et encore plus à partir du romantisme (Lamartine: «je n’imitais plus personne, je m’exprimais moi-même pour moi-même» Préface aux Méditations poétiques). La vérité est aux côtés des secrets du coeur. Le coeur de l’homme devient la lyre sur lequel le poète va la jouer.Hegel théorise cette mutation de la poésie: «Le locuteur doit se poser comme centre et contenu de la poésie lyrique». Le lyrisme est-il dans les choses ou dans les mots. Le lyrisme est quelque chose d’universel car présent dans chaque homme. Emotion libre et profonde, profondément ressentie. Il y aurait une sorte d’universalité qui tiendrait à la condition humaine. Le lyrisme est-il dans leschoses? Il est certain que certains objets nous mettent dans un état lyrique, sorte de rêverie particulière dans laquelle se trouve plongé le spectateur (émotion de M. Périchon devant le Mont Blanc). Valéry: «la poésie cherche à créer une émotion qui est du même ordre», ce qu’il appelle «la sensation d’univers». Musicalité et harmonie des choses.
Mais il ne faut pas réduire le lyrisme à l’expressiondu moi.
Le moi lyrique ne relate pas directement une expérience auto-biographique. Stéphane George le dit très bien: «le moi lyrique n’est pas un moi au sens empirique mais la forme d’un moi». Il est le produit d’une construction. Du Bellay est pétrarquiste: il traduit des poèmes d’amour, amoureux plaintif, etc. Toutes les postures d’un amour heureux apparaissent. Il va prendre successivementces postures.
Le recueil des Regrets de du Bellay. C’est un recueil dans lequel il adopte une posture différente. Posture malheureuse de l’étranger, de l’exilé qui s’enracine dans son expérience. Il écrit en même temps Les Antiquités de Rome. Il adopte un 3ème masque: celui de l’humaniste contemplatif qui médite sur la grandeur et le déclin de Rome. Il est question d’une autre posture. Dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rappel de quelques notions de poésie
  • Notion poésie
  • Quelques notions pascaliennes
  • Introduction anatomie (quelques notions)
  • Quelques notions de japonais
  • Quelque notions de socio terminal es
  • quelques grandes notions en psychologie
  • Quelques notion de droit pénal

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !