Question corpus : genre de la tragédie.

803 mots 4 pages
La question sur le corpus

Texte A : Jean Cocteau, La Machine Infernale, acte I, 1934
Texte B : Jean Giraudoux, La Guerre de Troie n’aura pas lieu, acte I scène 9, 1935
Texte C : Jean Anouilh, Antigone, acte scène , 1944

En quoi les textes du corpus renouvellent-ils le genre de la tragédie ?
Le corpus proposé à notre étude est composé de trois extraits de pièces de théâtre écrites dans l’entre-deux-guerres. Elles reprennent des légendes grecques qui ont fourni la matière de tragédies antiques. Ainsi, dans La Machine Infernale, de 1934, Cocteau réécrit la tragique histoire des Labdacides. Giraudoux, quant à lui, trouve son inspiration dans les poèmes homériques, dans sa pièce de 1935, intitulée La Guerre de Troie n’aura pas lieu. En 1944, Anouilh marche sur les pas de Sophocle avec son Antigone. Ces réécritures renouvellent profondément le genre de la tragédie : nous examinerons en quoi.
Certes, les trois textes du corpus présentent certaines caractéristiques de la tragédie. Ainsi, dans chacun de ces extraits, une catastrophe, une mort, sont annoncées : rien ne permettra d’y échapper. Les personnages sont donc soumis à une fatalité. Dans le texte de Cocteau, Jocaste n’entend pas la voix du fantôme de Laïus qui tente de la prévenir de l’arrivée d’Œdipe : elle ne pourra pas échapper à son destin. De même, la volonté d’Hector de préserver la paix se heurte aux visions d’Hélène : « Je ne vois pas la paix. » (l.52) affirme-t-elle. L’action humaine est ainsi réduite à néant face à la force du destin, incarnée ici par le personnage d’Hélène. En outre, ces textes suscitent les émotions propres à la tragédie : la crainte et la pitié. Dans La Guerre de Troie n’aura pas lieu, les visions d’Hélène sont des visons de mort et de catastrophe : elle voit la ville qui brûle : « C’est rouge vif » (l.28). L’émotion est forte lorsqu’Hector évoque sa propre mort et l’enfant jouant près de son cadavre. Quant à Anouilh, l fait d’Antigone un personnage particulièrement émouvant :

en relation

  • Corpus De Fran Ais
    1044 mots | 5 pages
  • LALALA
    707 mots | 3 pages
  • document
    559 mots | 3 pages
  • La programmation esabac
    2839 mots | 12 pages
  • vivazi
    1258 mots | 6 pages
  • Sans nom 1
    809 mots | 4 pages
  • Dissertation romeo et juliette
    1444 mots | 6 pages
  • Question de corpus sur les scènes d'exposition
    1147 mots | 5 pages
  • Méthode sujet d'invention
    1693 mots | 7 pages
  • les registres
    4279 mots | 18 pages