Réalisme et naturalisme

Pages: 24 (5819 mots) Publié le: 1 janvier 2012
2°1

-------------------------------------------------
DOSSIER DE RECHERCHES
Le réalisme et le naturalisme

SOMMAIRE :
1ère partie : Des mouvements et des hommes
Définition et origine des mouvements

Le réalisme p.3

Le naturalisme p.4

Les principaux auteurs

Les auteurs réalistes p.5

Les auteurs naturalistes p.6

2ème partie : Des œuvres :littérature et peinture

Textes

Extrait d’une œuvre réaliste p.7-8

Extrait d’une œuvre naturaliste p.9

Extraits imposés p.10-12

Tableaux

Présentation des œuvres p.13-16

Biographies des peintres p.17

1ère partie : Des mouvements et des hommes :
Définition et origine des mouvements :
Le réalisme : C’est à partir de la seconde moitié du XIXème que le motréalisme est couramment utilisé pour la critique artistique. En effet, c’est la rupture avec la société bourgeoise du Second Empire, et le romantisme, qui n’intéresse plus à force de quitter le réel et de vivre dans un univers imaginaire, souvent excessif et invraisemblable, qui est à l’origine du mouvement réaliste. Celui-ci reparaît sans cesse dans notre littérature.
Les artistes réalistes veulentdonner une image exacte et intelligible du réel, sans exclure les sujets considérés comme laids ou vulgaires. Leurs œuvres s’appuient énormément sur des recherches approfondies. Les réalistes (Flaubert en particulier) se veulent objectifs, et accordent une énorme attention à l’expression de leurs sentiments personnels. Ceci implique une grande attention sur la forme (point de vue, style indirectlibre, descriptions détaillées, vocabulaire technique…). Ils essaient au nom de l’objectivité, de ne plus intervenir dans leurs œuvres, et de disparaître derrière leurs personnages. Ces romanciers situent l’action de leurs œuvres dans le milieu contemporain, dans l’histoire de leur temps, et non dans le passé. Pour eux, le personnage s’inscrit dans un milieu qui détermine en partie son comportementet son évolution.
En peinture, le tableau de Gustave Courbet : « Un enterrement à Ornans » est considéré comme le manifeste du réalisme. Il choque vivement la critique contemporaine parce qu’il représente en très grand format une simple scène d’enterrement. L’adjectif réaliste, d’abord appliqué à ses propres tableaux, à par la suite été étendu à d’autres peintres aux techniques très différentes,tels que Millet, Degas ou encore Manet.
Chez les écrivains, ce sont Balzac et Stendhal (les premiers grands réalistes du siècle) qui ont ouvert la voie du réalisme, qui triomphera grâce à Gustave Flaubert en 1857, avec la publication de « Madame de Bovary », où il y décrit notamment la bourgeoisie de province.

Le naturalisme : Dans le prolongement du mouvement réaliste, le naturalismese construit autour de Zola dans les années 1870-1880. Les sciences en pleine expansion et les interférences entre ce domaine et celui de la littérature, sont à l’origine du mouvement naturaliste au XIXème siècle. Avec les progrès des sciences naturelles et les découvertes en biologie, on définit une manière de raisonner basée sur la connaissance des faits ainsi que sur des expériencesscientifiques.
Ainsi, romanciers réalistes et naturalistes ont en commun la volonté de reproduire la réalité comme elle est, sans chercher à l’idéaliser. C’est pourquoi ils préparent chaque roman par une enquête très poussée. Les personnages du roman naturaliste sont également des êtres ordinaires et simples, ils ont un physique commun et un caractère banal. De même que pour le réalisme, l’auteurn’intervient guère, il ne juge pas l’attitude des personnages, mais s’efface le plus possible derrière l’action. Le souci de décrire les hommes sans les idéaliser explique la tendance naturaliste à évoquer les classes populaires et la misère, et à aborder des sujets réputés bas, tels que la sexualité.
Dans le naturalisme, le roman qui s’appuie sur la science, devient un lieu d’expérimentation et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • réalisme et naturalisme
  • Realisme et naturalisme
  • Naturalisme et réalisme
  • Le realisme et le naturalisme
  • le réalisme et le naturalisme
  • Le realisme et le naturalisme
  • Réalisme et Naturalisme
  • Du réalisme au naturalisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !