réalisme et naturalisme

1152 mots 5 pages
Le réalisme et le naturalisme
Au sens propre, le réalisme est un mouvement artistique qui apparaît en France au xixe siècle et dont le projet est de contraindre l'art à représenter la réalité. Quelles sont les caractéristiques de ce mouvement ? En quoi la notion de « réalisme » n'est-elle pas sans ambiguïté ?
1. Quelles idées nouvelles sont à l'origine du réalisme ?
Ce courant littéraire apparaît en réaction contre le romantisme qui a marqué le début du xixe siècle. En peinture comme en littérature, il part en guerre contre le double idéalisme du « moi » et de l'art. Rejetant les sujets « nobles » et l'expression effusive des sentiments de l'âme qui caractérisaient le romantisme, les écrivains réalistes se donnent pour but de représenter fidèlement la société de leur temps, même dans ses détails les plus sordides. C'est, par exemple, le projet de Balzac lorsqu'il s'attelle à La Comédie humaine (1841), vaste ensemble de romans qu'il considère comme « le plus grand magasin de documents que nous ayons sur la nature humaine ».
Le naturalisme, avec Zola comme figure de proue, s'inscrit dans le prolongement de ce réalisme militant. Il entend dresser le constat de la subordination de l'homme à son milieu, en décrivant la réalité humaine partout où on la trouve : le roman naturaliste explore donc les couches populaires (L'Assommoir, 1877), le prolétariat (Germinal, 1885), les milieux de la prostitution parisienne (Nana, 1880) ; il scrute aussi tous les états du corps, la transformation des hommes malaxés par la foule, les failles du psychisme, etc.
Taxés d'immoralité par bon nombre de leurs contemporains, les réalistes défendent avec force leurs romans :
« Un roman est un miroir qui se promène sur une grand-route. Tantôt il reflète à vos yeux l'azur des cieux, tantôt la fange des bourbiers de la route. Et l'homme qui porte le miroir dans sa hotte sera par vous accusé d'être immoral ! Son miroir montre la fange, et vous accusez le miroir ! Accusez bien plutôt le grand

en relation

  • le naturalisme et le réalisme
    1525 mots | 7 pages
  • réalisme et naturalisme
    1906 mots | 8 pages
  • Naturalisme et réalisme
    579 mots | 3 pages
  • Realisme et naturalisme
    740 mots | 3 pages
  • Réalisme et naturalisme
    735 mots | 3 pages
  • Naturalisme et réalisme
    519 mots | 3 pages
  • Réalisme - Naturalisme
    336 mots | 2 pages
  • Du réalisme au naturalisme
    736 mots | 3 pages
  • Réalisme et Naturalisme
    2000 mots | 8 pages
  • Réalisme et naturalisme
    1439 mots | 6 pages