Résistance et déportation

1351 mots 6 pages
Le contexte : En mai-Juin 1940, l’armée Allemande envahit la France et met l’armée française en déroute. Devenu président du Conseil le 16 Juin, le maréchal Pétain demande un armistice à l’Allemagne. Il est signé le 22 Juin. Le nord et l’ouest du pays sont occupés par l’armée Allemande et la France doit payer des frais d’occupation très élevés. Pétain s’installe avec son gouvernement à Vichy dans la zone libre. Le 10 Juin 1940, Il se fait accorder par le Parlement le pouvoir de modifier la Constitution. L’Etat Français (régime de Vichy) remplace la République. Pétain rejette la démocratie qui, selon lui, divise et affaiblie la nation. En Octobre 1940, Pétain poussé par son chef de gouvernement Pierre Laval, rencontre Hitler à Montoire puis engage la France dans un politique de collaboration avec l’Allemagne. L’Etat Français livre à l’Allemagne les Juifs étrangers de la zone libre et aide les Allemands à arrêter les Juifs dans la zone occupée.

Le 11 Juin 1940, Le Premier ministre britannique Winston Churchill se pose sur l’aérodrome de Briare, il y rencontre le général de Gaulle : l’histoire retiendra qu’à la réunion de Breteau, se sont reconnus deux hommes ayant la même volonté de poursuivre le combat et que l’esprit de la France Libre et peut-être né au cours de ces deux journées. Le Général de Gaulle s’envole pour Londres le 17 Juin et lance son appel le 18 Juin 1940. Il refuse la défaite et appelle les Français à continuer le combat. Il met sur pied les Forces Françaises Libres (FFL), qui luttent aux côtés des Alliés. A partir de la fin de 1940, quelques mouvements de Résistance se forment. Ils dénoncent le régime de Vichy et l’occupation Allemande dans des tracts ou des journaux clandestins. Dès 1941, De Gaulle envoie Jean Moulin pour unifier la résistance et la placer sous son autorité. A partir de 1943, des jeunes qui refusent le STO rejoignent les maquis. En Mai 1943, Moulin fonde le Conseil National de la Résistance (CNR) qui réunit les

en relation

  • Résistance et déportation !
    3638 mots | 15 pages
  • La déportation et la résistance
    1544 mots | 7 pages
  • Resistance et deportation
    388 mots | 2 pages
  • Concours national de la résistance et de la déportation 2011
    550 mots | 3 pages
  • Base pour concours de la résistance et de la déportation
    418 mots | 2 pages
  • Concours national de la résistance et de la déportation 2012-2013
    4798 mots | 20 pages
  • Discours concours national de la résistance et de la déportation 2009
    1236 mots | 5 pages
  • Conférence sur la résistance à partir de documents conservés au département de la résistance et de la déportation.
    5796 mots | 24 pages
  • L'afganistan
    24104 mots | 97 pages
  • Nicole Gallet avecCorrection
    1023 mots | 5 pages