Rôle des ménages dans la croissance économique

910 mots 4 pages
Le rôle des ménages
La consommation finale des ménages est le principal emploi des ressources crées par la production. La consommation des ménages est plus stable que les autres emplois (investissements, exportations). En période de crise elle permet d’atténuer la baisse de la croissance.
La consommation des ménages dépend des revenus, du pouvoir d’achat, mais aussi de la répartition de ce revenu. Elle dépend en outre de la confiance des ménages, c’est à dire de leur perception de la conjoncture et des risques qu’ils encourent.

Sous-partie A - La Consommation finale des ménages, principal moteur de la croissance économique 1 – L'analyse des moteurs de la croissance économique
La croissance économique, c'est-à-dire la variation positive d'un indicateur de production comme le
Produit Intérieur Brut (PIB), dépend de l'évolution des trois débouchés possibles de cette production, à savoir :
- la consommation finale des ménages (y compris celle relatives aux biens et services collectifs) ;
- l'investissement (principalement des entreprises, mais aussi dans une moindre mesure de l'Etat et des ménages par le biais de l'acquisition de logements) ;
- les exportations, c'est-à-dire la vente de biens et de services de consommation et de biens d'équipement au reste du monde.
Or, en France comme dans la plupart des pays industrialisés, la consommation finale représente environ
60 % de la production de la production, alors que l'investissement et les exportations représentent en fonction des années plus ou moins 20 % de cette production.
La variation de la consommation finale est donc bien le principal moteur de la croissance économique.
2 – La consommation finale des ménages entraîne celle de l'investissement et de l'emploi
Outre, cette importance capitale dans le processus de croissance, la consommation finale des ménages est en mesure de tirer le deuxième moteur qu'est l'investissement des entreprises. L'effet de l'accélérateur consiste en effet à ce que

en relation

  • adam smith
    2260 mots | 10 pages
  • Un taux d'épargne élevé des ménages est il favorable a la croissance economique
    1040 mots | 5 pages
  • Déterminants et rôle macroéconomique dépense conso des ménages
    1361 mots | 6 pages
  • CHAP2 SES COURS Terminale
    4824 mots | 20 pages
  • Cours de l'economie descriptive
    2801 mots | 12 pages
  • Cour probleme economique et sociaux l1 aes
    1896 mots | 8 pages
  • Economie
    5379 mots | 22 pages
  • epargne est t'elle un frein à la croissance?
    2271 mots | 10 pages
  • Investissement et croissance économique
    1261 mots | 6 pages
  • Epargne et croissance economique
    1835 mots | 8 pages