Radioactivité artificelle

1963 mots 8 pages
Découverte de la radioactivité artificielle

A partir de la fin du XIXème siècle, des physiciens furent des découvertes qui changèrent la face du monde. Ainsi en moins d'un demi-siècle, la radioactivité naturelle puis artificielle furent découvertes.
Nous étudierons cette dernière découverte en définissant les termes puis en expliquant le contexte historique et enfin en présentant l'expérience de la découverte et ses conséquences.

I. Définitions

Pour pouvoir définir la radioactivité artificielle nous allons d'abord nous demander ce qu'est la radioactivité (naturelle).

La radioactivité naturelle est une radioactivité qui est présente dans la nature (elle n'a pas été créée par l'Homme mais a été découverte), ce sont certains atomes, dont le noyau est instable, qui produisent des rayonnements radioactifs. Cette instabilité est dûe à un excès de protons ou de neutrons (ou bien des deux). Un noyau radioactif se transforme en un autre noyau, radioactif ou non, c'est la désintégration. Ainsi l'uranium qui possède un noyau radioactif va tendre vers une forme stable comme le plomb.

Le phénomène de radioactivité artificielle consiste à transformer un noyau stable en noyau radioactif en bombardant des éléments stables avec différents faisceaux de particules (particule α, neutrons, ect). La radioactivité de l'élément est donc créée par l'Homme.
Les radionucléides artificiels (éléments radioactifs) éxistaient sur Terre, ce sont ceux dont la durée de vie était courte et qui ont fini par progressivement disparaître.
Les Joliot-Curie utilisèrent des particules alpha, ce sont des rayonnements venant de noyaux instables. Elles sont donc émisent par des noyaux radioactifs comme l'uranium ou le radium.

II. Contexte historique

Frédéric Joliot et Irène Curie dans leur laboratoire en 1934.

L'histoire de la radioactivité débute le 26 février 1896 avec le physicien français Henri Becquerel (1852-1908), lorsqu'il découvre par hasard que des sels d'uranuim sont

en relation

  • L'oeuvre d'art nous invite-t-elle a nous évader du monde ou a mieux le regarder
    988 mots | 4 pages
  • Normes algeriennes
    118920 mots | 476 pages