Raison de l'etat

1283 mots 6 pages
* I) La raison d'Etat est la condition de survie de l'Etat.
a) L'Etat protège les intérêts communs.
b) Le souverain gouverne au nom du bien.
c) Le pouvoir de l'Etat doit être fort. * II) La raison d'Etat est un instrument au service du pouvoir arbitraire.
a) Le pouvoir de l'Etat est limité par le droit naturel.
b) La raison d'Etat masque l'absence de justification.
c) L'Etat doit lui aussi respecter la loi.
.../...
A - L'ETAT COMME ORGANISME FINALISE

Il convient de commencer par établir l'existence de "fonctions" dans l'Etat.
Le terme de "fonctions" renvoie au vocabulaire de la biologie. La fonction est la fin de l'organe, ce "pour quoi" il travaille.
Or, cette analogie paraît convenir dans le cas de l'Etat : l'Etat est un système complexe de fonctions, hiérarchisées entre elles.
Kant, dans la Critique de la Faculté de Juger, privilégie d'ailleurs cette analogie.
L'Etat conforme à son essence est analogue à un corps vivant, l'Etat despotique au contraire est semblable à une machine. Cette analogie est d'ailleurs déjà présente chez Aristote ( La Politique ).
Mais cette analogie a des limites. Le corps organisé "fonctionne" toujours de la même façon, selon une détermination naturelle (biologique).
L'Etat, quant à lui, est un produit "culturel", c'est-à-dire l'objet de décisions humaines, de conventions.
Par là même, le mode de fonctionnement de l'Etat est susceptible de remises en cause, de renversements, de perversions, de confiscations.
La question se pose donc de façon pratique : quelle doit être la fonction première de l'Etat ?

B - L'ETAT COMME PRODUIT DU CONTRAT SOCIAL

Les théories contractualistes, à partir du 17ème siècle, tentent de dégager la vérité de l'Etat en décrivant sa genèse idéale.
Il apparaît alors que l'Etat, créateur de contraintes et de règles pour les citoyens, n'est pas constitué, comme le pensaient Aristote et les théoriciens du droit divin, selon la "nature des choses", de façon définitive et éternelle.
L'Etat

en relation

  • La raison de l'etat
    489 mots | 2 pages
  • La stabilité de l'etat repose-t-elle sur l’exercice de la
    2276 mots | 10 pages
  • La raison d'etat
    1339 mots | 6 pages
  • resume de j lock
    2786 mots | 12 pages
  • La ruse de la raison
    2029 mots | 9 pages
  • Francais
    15691 mots | 63 pages
  • L'Etat
    1707 mots | 7 pages
  • Explication de texte spinoza
    3061 mots | 13 pages
  • Hegel et Marx
    1974 mots | 8 pages
  • Spinoza BAC 2012
    1042 mots | 5 pages