Rapport EIE huilerie

Pages: 45 (11057 mots) Publié le: 16 janvier 2014
SOMMAIRE
INTRODUCTION Page 01
I-OBJET DE L’ETUDE Page 01
II-DEMARCHE METHODOLOGIQUE ET TERMES DE REFERENCES Page 01
III- CADRE INSTITUTIONNEL Page 02
IV-CADRE JURIDIQUE Page 02
V-CONTEXTE ET JUSTIFICATION DU PROJET Page 04
A/Contexte Page 04
B/Justification du projet Page 04
VI-DESCRIPTION DU PROJET Page 04
A/Superficie etvoies d’accès Page 04
B/Conception de l’installation Page 06
C/Coût du projet Page 06
D/Capacités de production Page 07
E/Approvisionnement Page 08
F/Réception et stockage des olives Page 08
G/Effeuillage et lavage des olives Page 08
H/Procédé de trituration utilisé Page 08
I/Stockage des huiles produites Page 09
J/Consommation en eauPage 09
K/Consommation en électricité Page 10
L /Les sous produits Page 10
1°-Les margines Page 10
1-1 Caractéristiques
1-2 Techniques de traitement des margines
1-3 Technique de traitement des margines choisie
2°- Les grignons humides Page 13
2-1 Caractéristiques
2-2 Techniques de traitement des grignons humides
2-3 Technique de traitement desgrignons humides choisie
VII-DELIMITATION DE LA ZONE D’ETUDE Page 15
VIII-ANALYSE DE L’ETAT INITIAL DU SITE Page 16
A/ Le milieu biophysique Page 16
1°-Le climat Page 16
2°-La topographie Page 17
3°-La géologie et géomorphologie Page 17
4°-Hydrologie et hydrogéologie Page 18
5°-La faune Page 21
6°-La flore Page 21
B/ Le milieuhumain Page 23
1°-La structure ethnique Page 23
2° -L’habitat Page 23
3°-La démographie Page 23
4°-Equipements et infrastructures Page 23
4-1 Electricité, eau potable et assainissement
4-2 Voies de communication
4-3 Etablissements scolaires et sanitaires
5°-Les activités économiques Page 24
IX-EVALUATION DES IMPACTS DU PROJET SUR L’ENVIRONNEMENT Page26
A/ Phase de chantier Page 27
1°- Milieu naturel Page 27
2°- Milieu humain Page 28
B/ Phase d’exploitation Page 29
1°- Milieu humain Page 29
2°- Milieu naturel Page 30
C/ Matrice des impacts Page 31

X- LES PRINCIPALES MESURES D’ATTENUATION Page 35
A/ Mesures en phase travaux Page 35
B/ Mesures en phase exploitationPage 36
C/ Récapitulatif des impacts et des mesures d’atténuation Page 37
D/ Récapitulatif des impacts après atténuation ou compensation Page 40
XI- PLAN DE SURVEILLANCE ET DE SUIVI Page 41
CONCLUSION Page 43
BIBLOGRAPHIE Page 44
ANNEXES

INTRODUCTION
La culture des oliviers fait partie de la tradition méditerranéenne. C’est un symbole de civilisation et en mêmetemps un délice nécessaire sur leurs tables. L’oléiculture occupe une place prépondérante dans l’économie nationale de ces pays. En effet, au Maroc, l’oléiculture assure une activité agricole intense permettant de générer plus de 11 millions de journées de travail/an, soit l’équivalent de 55.000 emplois permanents.

L’industrie oléicole, par son processus de trituration des olives, produitprincipalement l’huile d’olive vierge et l’huile de grignon (huile secondaire extraite par des solvants organiques) mais engendre également deux résidus l’un liquide, les margines et l’autre solide, les grignons.
Si les grignons ne posent pas de problèmes particuliers pour l’environnement en connaissant à l’heure actuelle diverses voies d’utilisation et de valorisation, les margines constituent, quant àelles, une source d’inquiétude au Maroc car elles créent d’importantes nuisances et perturbations du milieu récepteur. Ces effluents sont acides et extrêmement chargés en matières organiques qui contiennent essentiellement des composés phénoliques provenant de la pulpe d’olive.

Compte tenu de ces enjeux majeurs, un cadre réglementaire a été institué (étude d’impact sur l’environnement)...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rapport eie
  • rapport des huileries du souss
  • Rapport de stage electronique eie
  • les huileries
  • Rapport huileries de souss belhassan optimisation de processus de neutralisation e '
  • cas huilerie
  • Les huileries demeknes
  • Les huileries de souss

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !