Realisme et naturalisme

740 mots 3 pages
© Hatier

12

LE RÉALISME ET LE NATURALISME

Né avec le romantisme, chez Balzac ou Stendhal, le réalisme ne se développe vraiment que dans la seconde moitié du XIXe siècle, avec Flaubert ou Maupassant, et se perpétue dans le naturalisme fondé par Zola.

1

Réalisme et naturalisme dans l’histoire

Les romans réalistes portent la trace de leur époque, des révolutions de 1848 (contexte de L’Éducation sentimentale de Flaubert, du coup d’état de Louis-Napoléon Bonaparte (toile de fond de La Fortune des Rougon de Zola), ou de la stabilité politique du second Empire (1852-1870). La seconde moitié du siècle constitue la véritable naissance du capitalisme moderne: Zola étudie les grands magasins dans Au bonheur des dames en 1883, la bourse dans L’Argent en 1891. C’est une époque de mutations, sociales (constitution d’une véritable classe ouvrière) et urbaines (dans le Paris du préfet Haussmann). C’est enfin l’âge d’or du positivisme, qui fait de l’expérience scientifique le socle de toute connaissance. Les écrivains travaillent sur les découvertes de la médecine et de la psychologie, Maupassant sur la folie (Le Horla, 1887), les frères Goncourt sur l’hystérie féminine (Germinie Lacerteux, 1865), ou Zola sur les lois de l’hérédité, au fondement de ses Rougon-Macquart (1871-1893), cycle romanesque sous-titré Histoire naturelle et sociale d’une famille sous le second Empire.

2

Les idées clés du réalisme et du naturalisme

Les principes de l’écriture réaliste s’élaborent chez Balzac qui invente, avec La Comédie Humaine, le roman total, véritable « concurrence à l’État-civil » (Avant-propos de 1842), et chez Stendhal qui conçoit le roman comme « un miroir qui se promène sur une grand-route » (Le Rouge et le Noir, 1830). Tous deux prétendent représenter la réalité au plus près. Le mot « réalisme » apparaît, d’abord de façon péjorative, pour définir un nouveau courant pictural, constitué autour de Gustave Courbet. Par la suite, Champfleury et Duranty le

en relation

  • le naturalisme et le réalisme
    1525 mots | 7 pages
  • réalisme et naturalisme
    1906 mots | 8 pages
  • Naturalisme et réalisme
    579 mots | 3 pages
  • Réalisme et naturalisme
    735 mots | 3 pages
  • Naturalisme et réalisme
    519 mots | 3 pages
  • Réalisme - Naturalisme
    336 mots | 2 pages
  • Du réalisme au naturalisme
    736 mots | 3 pages
  • Réalisme et Naturalisme
    2000 mots | 8 pages
  • Réalisme et naturalisme
    1439 mots | 6 pages
  • réalisme et naturalisme
    1152 mots | 5 pages