Reherche sur le cancer

347 mots 2 pages
Introduction et problématique

En dépit des efforts importants réalisés dans le domaine de recherche sur les différents types de cancer depuis plusieurs décennies, le cancer du sein constitue une préoccupation majeure de santé publique due à l’augmentation de son incidence. Plusieurs études épidémiologiques et expérimentales menées à travers le monde ont mis en évidence des facteurs génétiques, environnementaux et nutritionnels intervenant dans l’étiologie de ce cancer. Les aspects de nos modes de vie les plus susceptibles d’augmenter le risque de cancer sont : une mauvaise alimentation, un manque d’activité physique, un surpoids, une consommation élevée d’alcool et le tabagisme, ainsi que des facteurs hormonaux et génétiques.

Du fait que le cancer est une résultante multifactorielle dérivant donc de plusieurs causes entre autres génétiques, nous nous sommes dirigés vers la voie d’investigation de deux facteurs génétiques qui pourraient prédisposer à cette maladie au Liban. Notre étude a porté sur des enzymes du métabolisme des xénobiotiques (EMX) plus précisément deux enzymes de la phase II, les glutathion S- transférases M1 et T1 qui constituent un axe de recherche très prometteur dans la notion de la susceptibilité génétique individuelle vis-à-vis des pathologies multifactorielles. Cette analyse nous a guidé vers l’étude de la corrélation probable entre le cancer du sein et le polymorphisme génétique de délétion de deux gènes GSTM1 et GSTT1 dans la population libanaise.

Au cours de cette étude épidémio – génétique, nous présentons dans une première partie un rappel sur les informations nécessaires se rapportant aux gènes en question et le cancer du sein ainsi que sur certaines données épidémiologiques. Dans une deuxième partie nous expliquerons la démarche expérimentale abordée, les techniques ainsi que les logiciels utilisés pour analyser les échantillons collectés. Dans une troisième partie la présentation et l’interprétation des résultats seront le

en relation

  • Pharmacie de dieu
    746 mots | 3 pages
  • La marijuana
    5928 mots | 24 pages
  • Management Stratégique
    84065 mots | 337 pages