Relation de pouvoir au theatre

Pages: 14 (3483 mots) Publié le: 22 janvier 2011
Bieulac
Amélie
1ere Stg.COM

Anthologie

2009/2010 Leonard de Vinci

QU'IL CONNAÎT QU'ON FEINT DE L'AIMER

Elle feint de m'aimer, pleine de mignardise, 
Soupirant après moi, me voyant soupirer,
Et par de feintes pleurs témoigne d'endurer
L'ardeur que dans mon âme elle connaît éprise.

Le plus accortamant, lorsqu'elle se déguise, 
De ses trompeurs attraits ne se peut retirer :
Il faut être sans cœur pour ne point désirer 
D'être si doucement déçu par sa feintise.

Je me trompe moi-même au faux bien que je vois, 
Et mes contentements conspirent contre moi. 
Traîtres miroirs du cœur, lumières infidèles,

Je vous reconnais bien et vos trompeurs appas :
Mais que me sert cela, puisqu'Amourne veut pas, 
Voyant vos trahisons, que je me garde d'elles ?
Honoré d' URFÉ

J’ai choisi ce poème car son auteur met en premier plan l’apparence physique avant la personnalité des protagonistes. Ainsi dans ce poème l’auteur critique quelque peu les personnes matérialistes. Ce qui est la représentation actuelle de notre société de consommation dans laquelle la seule valeur importante estl’argent qui a pris le pas sur toutes les valeurs morales.
[pic]

Ce tableau m’a inspiré car la spirale centrale peu représenter l’attirance physique ou fusionnelle de deux êtres de sexes opposés.
Ce tableau peut nous évoquer la simplicité d’une relation amoureuse mais la réalité n’est pas toujours aussi simple.
Dans cette peinture l’amour est représenté par deux couleurs qui se rejoignentpour n’en former qu’une : la couleur jaune. Cependant cette spirale de couleur peut se créer comme se dissocier.

Ce tableau illustre bien le poème car il représente assez bien le jeu de l’amour avec son fond de couleurs et de formes.

La cloche du soir

La barque s’enfuyait sur l’onde fugitive ;
La nuit se prolongeant comme un paisible soir
A la lune du ciel pâle, méditative,
Prêtait undoux abri dans son vêtement noir ;
Dans le lointain brumeux une cloche plaintive
Soupire un son pieux au clocher du manoir ;
Le saint bruit vient passer à l’oreille attentive,
Comme une ombre que l’œil croit parfois entrevoir ;
A la pieuse voix la nacelle docile
Sur l’onde qui frémit s’arrête, puis vacille,
Et sur le flot dormant, sans l’éveiller, s’endort ;
Le nautonier ému d’une mainrude et digne
Courbe son front ridé, dévotement se signe…
Et la barque reprend sa marche vers le port.

Jules Verne

J’ai choisi ce poème car il me rappelle les longues soirées d’été passées avec mes amis. Ainsi durant la nuit, dans le calme, nous aspirions à des vies différentes, à des voyages pour quitter notre ville dans laquelle nous avions trop longtemps marché.Nous étions un peu comme cette barque qui fuit le quotidien mais qui est finalement rattrapée par la réalité au son de la cloche. Pour nous le son de la cloche est semblable à nos impératifs horaires qui interrompent nos rêves et nous ramènent a notre réalité pour fouler a nouveau le sol qui nous est familier.

[pic]

J’ai choisit ce tableau car tout d’abord il me rappelle les soirées d’été avecses terrasses et ses gens qui prennent le temps de d’évoquer le présent, le passé et de l’avenir tout en buvant un verre. De plus en voyant ces personnes je me revois avec mes amis dans un jardin prenant le temps de penser, de fuir le présent et de profiter de notre jeunesse.

Ce tableau correspond bien au poème car je trouve que tous les deux représentes bien pour moi la vision l’été et de sessoirées.

[pic]

Apolinaire

J’ai choisi ce calligramme car il illustre bien tous les conséquences de la guerre. A savoir des
Jeunesse non vécue mais aussi la vie des soldats et leur famille qui ont été détruite a jamais. Je pense qu’avec ce calligramme il est impossible d’oublier toutes ses conséquences et tous ces morts. C’est pourquoi je l’ai choisit.

J’ai choisie
J’ai choisis...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Comment les relations de pouvoir sont représentées au théatre ?
  • Comment le théâtre permet-il de représenter les relations du pouvoir ?
  • Comment le théâtre permet-il de représenter les relations de pouvoir ?
  • Relation de pouvoir
  • La relation du théatre
  • Le pouvoir au théâtre
  • Le theatre , pouvoir
  • Pouvoir comme relation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !