Relations internationales italie

1832 mots 8 pages
1) Economie

Pour remettre les choses dans leur contexte, il faut revenir quelques années avant 1860 et l’unification de l’Italie. A ce moment, ce pays est coupé en deux : le nord possède des centres industriels importants comme à Milan où le textile est en plein essor et le sud où le peuple vit de l’agriculture. Dans le Piémont, une équipe dirigeante tente, selon le modèle anglais, d‘insérer le monde italien dans le circuit de l’économie européenne. Dans la plaine du Pô (le plus grand fleuve italien), commence alors une timide révolution agricole. On commence à demander des prêts aux pays étrangers (France, Grande-Bretagne,…) afin de construire les chemins de fer indispensables au développement : le commerce démarre. Il reste un problème : il n’y a qu’une partie de l’Italie qui se développe tandis que l’autre reste très pauvre…

En 1860, l’Italie s’unit ce qui offre aux leaders piémontais un champ d’action à sa mesure : l’Italie toute entière. Le défi est de taille car le gouffre entre le sud et le nord est encore énorme. Au sud, la société agraire qui est encore presque exclusivement basé sur l’agriculture est réticente à l’industrialisation. De plus, sa pauvreté en ressources minières et énergétiques empêche cette partie du pays à prendre part à la révolution industrielle. La seule possibilité restante est donc de se tourner vers l’agriculture. Le problème de cette source de production est la dépendance aux pays étrangers qui doit fournir des crédits et des fournitures pour s’équiper. Par contre, le nord du pays continue son industrialisation effréné, entamé avant l’unification, grâce a des ressources hydroélectriques et à la délocalisation des industries du sud vers le nord. Toutes ces industries sont basées autour d’un « triangle d’or » composé de Milan, Turin et Gênes.

Les « nordistes » comprennent que l’économie du pays ne pourra décoller que si le sud leur emboîte le pas. Ils se mettent alors à construire des arsenaux, des chemins de

en relation

  • Etude d'une oeuvre
    3220 mots | 13 pages
  • Stage Internationaux
    4130 mots | 17 pages
  • Les relations internationales
    1188 mots | 5 pages
  • La société des nations
    512 mots | 3 pages
  • La guerre d'espagne.
    3037 mots | 13 pages
  • PRATIQUE CONTRAT DE DISTRIBUTION
    6948 mots | 28 pages
  • dossier périgord F2
    1848 mots | 8 pages
  • Les relations entre la france et l'italie
    7221 mots | 29 pages
  • Les totalitarismes européens dans l'entre-deux-guerres ( i° rédigé, ii & iii plan détaillé)
    1616 mots | 7 pages
  • les relations italo-françaises (1881-1915)
    5732 mots | 23 pages