René descartes

Pages: 6 (1355 mots) Publié le: 16 mai 2010
René Descartes

René Descartes, né le 31 mars à La Haye en Touraine et mort à Stockholm le 11 février 1650 après avoir succombé à une pneumonie, fut le premier philosophe du XVIIième
qui marquera un tournant décisif dans la pensée philosophique. Entamant ses démarches philosophiques au tout début du siècle de la raison, il succède à celui de la Renaissance. En effet, au XVIième siècle, laphilosophie est tournée vers l’homme aussi bien au niveau physique qu’au niveau moral alors qu’au siècle suivant, l’humanisme est mis de côté au profit d’une certaine rigidité des arts et d’un carcan imposé au point de vue politique et religieux. De plus, même la raison qui est prônée à l’époque ne peut pas être exprimée de toutes les manières possibles. Nous verrons donc apparaître un rejet de lapart de la société hiérarchique de l’époque à tous les niveaux. Suite à cela, une catégorie d’écrivains va apparaître à cette époque : les libertins. Ceux-ci font preuve d’un esprit critique et s’opposent donc aux penseurs orthodoxes qui les considéraient souvent comme hérétiques ainsi qu’à Descartes sur certains points notamment le fait qu’il prônait la théorie de l’héliocentrisme. De plus,celui-ci subira de nombreuses critiques de la part des Jésuites, car malgré son éducation parmi eux, Descartes s’y opposera sur de nombreux sujets. En conclusion, Descartes sera critiqué par différents mouvements mais réussira quand même à faire démarrer une nouvelle manière de pensée, dite cartésienne.

En plus d’être philosophe, Descartes était également mathématicien ; son œuvre globale estconstituée de 12 volumes dont une grande partie est écrite en français, ce qui n’est pas courant pour l’époque. En effet, il voulait que la majorité de son œuvre soit comprise par le plus grand nombre. Tout au long de sa vie, il publiera plusieurs ouvrages dont un des plus connus : « Discours de la méthode » en 1637. Ce livre, divisé en 4 grandes parties, marquera très bien sa pensée. Tout d’abord, ilétablira une constatation primordiale : l’homme change constamment d’opinion. En effet, il est donc impossible de trouver une vérité dans l’avis de tous les hommes et il en arrivera alors à la conclusion qu’il doit trouver la vérité par lui-même en établissant une recherche personnelle. Ces vérités, comme il le dit consisteront en des évidences qui seront aussi claires que les mathématiques car pourlui, celles-ci sont les seules connaissances certaines que nous possédons. Après avoir établi cette constatation, Descartes va se lancer dans sa méthode proprement dite. Elle sera composée de 4 règles importantes, tout d’abord, il voudra atteindre la clarté de la vérité. Ensuite pour l’atteindre, il devra utiliser la règle de l’analyse, qui consistera à réduire la complexité de chaque élémentpour mieux le comprendre ainsi que la règle de la synthèse, qui consistera, elle en l’établissement de liens logiques entre les éléments. Enfin, la quatrième règle, la vérification qui est une sorte de contrôle sur les deux règles précédentes.
Sa troisième étape sera constituée des règles d’une morale provisoire où assez paradoxalement, il admettra les coutumes religieuses et politiques et seconformera aux règles en vigueur. Il explique ce comportement en disant qu’il ne peut pas établir des nouvelles règles de pensée en rejetant absolument tout ce qui existait auparavant. En effet, il serait donc inadapté au niveau de la vie pratique s’il s’opposait à tout. Il crée donc une morale provisoire le temps d’établir clairement son comportement philosophique
Enfin, sa dernière étape du livre seconstitue en l’avancement dans sa méthode où il va notamment arriver à la conclusion très connue : « Je pense, donc je suis.». C’est dans cette partie qu’il est très visible que Descartes est très sceptique et dogmatique d’un certain côté également. En réalité sa première évidence serait plutôt « Je doute, je pense, je suis. ». Descartes, très sceptique, impose un doute généralisé de tout. De...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • René descartes
  • René descartes
  • René descartes
  • René descarte
  • René descartes
  • René descartes
  • René descartes
  • Rene Descartes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !