Revolution

980 mots 4 pages
Temps fort dans une période de lutte révolutionnaire qui s’étend sur cinq ans = la révolution française (1789-1794). Cette période s’inscrit dans un processus de transformation sociétale bien plus long, et qui tend à s’internationaliser, voire se mondialiser.
Luttes révolutionnaires : que faut-il entendre par là ?
— Révolution nationale, par laquelle la communauté française « rompt avec l’entité politique dans laquelle elle est incluse » ;
— Révolution sociale : les structures économiques, sociales et politiques « subissent des bouleversements fondamentaux à la suite desquels (…) de nouvelles fractions de classes sociales ou des classes sociales tout entières accèdent au pouvoir ».
La demande sociale a un poids déterminant. Les réformes, que la révolution française à introduites, correspondaient à une demande sociale majoritaire.
Le facteur culturel joue un rôle considérable en la matière. Le XVIIIe siècle français a vu la publication, de 1751 à 1772, d’un monument du savoir : L’Encyclopédie. Sous la direction de d’Alembert et de Diderot, et avec la collaboration de spécialistes de toutes les disciplines, cet ouvrage exposait méthodiquement toutes les connaissances de l’époque. Seules des minorités cultivées et fortunées pouvaient en faire leur profit. Eh bien, la révolution a créé les conditions générales nécessaires pour que tout ce savoir passe, en moins d’un siècle, de la haute société au tiers-état.
La nouvelle pensée politique qui se développe porte la marque des humanistes et de la Réforme et ce n’est pas en France que l’on trouvera ses principales sources, même si c’est en France qu’elle s’épanouira et prendra ses formes les plus radicales le moment venu. Cela tient au fait que la France est un pays qui s’est d’abord construit non autour des villes mais autour des châteaux ?
La révolution de 1789 s’inscrit dans un ensemble de révolutions qui jalonnent la montée de la bourgeoisie comme nouvelle classe dirigeante, seule ou en association avec

en relation

  • Révolutions, révolution
    8486 mots | 34 pages
  • Revolution
    348 mots | 2 pages
  • la revolution
    643 mots | 3 pages
  • La révolution
    468 mots | 2 pages
  • revolution
    527 mots | 3 pages
  • Révolution
    9235 mots | 37 pages
  • Revolution
    1403 mots | 6 pages
  • La révolution
    2691 mots | 11 pages
  • Revolution
    4055 mots | 17 pages
  • revolution
    403 mots | 2 pages