Rhinocéros

504 mots 3 pages
Introduction : Auteur du XXème siècle, Eugène Ionesco naquit en 1912 en Roumanie, avant de s'exhiler en France en 1938, pour devenir plus tard l'un des fondateurs du théâtre de l'absurde. En 1960, il publie "Rhinocéros", oeuvre à caractère absurde, où toute la population se transforme peu à peu en rhinocéros. La scène que nous étudierons aujourd'hui est l'incipit de cette pièce, où les personnages et la mise en scène nous sont présentés.

I - Le personnage de Jean

A. Son besoin d'ordre.

•Se note par sa tenue vestimentaire, l'attiraille don il dispose (2ème cravate, peigne). Son allure est rigide (intolérant envers Béranger). Son apparence extérieure traduit tout à fait son apparence intérieure. Son besoin d'ordre se note ici par la précision dans ses propos, ainsi que dans la langage utilisé.
B. Un personnage agressif.

•Se voit dans le ton utilisé, les didascalies, la ponctuation, la vulgarité, les ordres qu'il donne. Sa pensée est étroite et rigide. Il est sûr de lui, égoïsme, omniprésence du "je".
II - Le personnage de Berenger

A. Un être de désordre.

•Dans la description physique qui lui est faîte.
•Absence de précision, retard, même s'il en assume les conséquences : "C'est juste ..."
•Alcoolémie : "J'ai un petit peu la gueule de bois".
B. Un personnage dépressif.

•Se note dans le ton, les didascalies, la ponctuation, le vocabulaire doux utilisé. Il n'ose pas contredire Jean, il se plie, sans rien dire.
•Plus ouvert d'esprit que Jean : relation avec la serveuse, mais aussi par la réflexion (contemplation du nuage).
III - Une scène absurde

A. Un dialogue absurde (un faux-dialogue).

•Absence du pronom personnel "nous". Seuls les pronoms personnels "vous" et "jeu" sont présents.
•La façon dont Jean juge Bérenger. Il n'y a aucun respect de l'être humain.
•Absurdité dans le langage de Jean surtout : L'amitié n'est pas construite sur une communauté d'intérêt.
•La distribution de la parole : C'est Jean qui parle le plus, sur un

en relation

  • Rhinocéros
    1159 mots | 5 pages
  • Rhinocéros
    498 mots | 2 pages
  • Rhinoceros
    656 mots | 3 pages
  • Le rhinocéros
    1038 mots | 5 pages
  • Rhinocéros
    651 mots | 3 pages
  • Rhinocéros
    258 mots | 2 pages
  • Rhinoceros
    1033 mots | 5 pages
  • Rhinoceros
    419 mots | 2 pages
  • Rhinocéros
    2867 mots | 12 pages
  • Rhinoceros
    426 mots | 2 pages