rien.

Pages: 2 (413 mots) Publié le: 5 janvier 2014
NOWAK 3C Sarah Rédaction de Français sur,20/01/2013
La promesse de l'aube

Je me rapelle qu'il y a longtemps maintenant,d'un petit garçon à peine agé de neuf ans. Moi j'avais huit ans, quand je le vis pour la première fois.
C'était un garçon ordinaire, dont sa mère tenait un salon. Moi je jouais à la balle tendisque lui était là s'appuyant contre les bûches à regardé le soleil comme s'il pouvait m'impressionée. Je ne lui prêtai aucune attention de ma part. Je voyais bien qu'il était tonbé amoureu de moi,mais pour ma part, ce ne fus pas vraiment le cas. Je le voyais plûtot comme un petit garçon à qui je pouvais lui faire n'importe quoi juste pour moi. Il vint vers moi et me tendit trois pommes du verger.Je les ai prises et je lui annoça:
- Janek à mangé pour moi toute sa collection de timbres-poste. Il me regarda longuement puis je lui dis:
- Pour moi, tumangeras des poignées de vers de terres, des papillons, un kilo de cerises avec leurs noyaux, et une souris. Il voyait bien que je neplaisantais pas, et qu'il le fairait juste rien que pour moi. Puis j'ajoutai:
- J'allais oublié! Pour finir tu mangeras un soullier en caoutchouc. C'est alorsque son martyr commença. Des le lendemain il mangeait pour moi des poignées de vers de terres, le jour suivant, je lui donnais rendez-vous dans un parc où il y avait des centaines de papillons volants.Puis les jours suivants il mangea un kilo de cerises, une souris, et pour finir, il mangea un soullier en caoutchouc. J'étais asser contente qu'il fasse se que je lui demandais. Pour moi il avait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rien de rien
  • rien de rien
  • rien de rien
  • Rien
  • Rien
  • Rien
  • Rien
  • Rien

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !