Roger

715 mots 3 pages
L’influence britannique a Malte

Introduction

Malte se situe en Méditerranée à 93 km de la Sicile et 290 km de l’Afrique. Malte est un archipel composé de 3 îles qui sont Malte la plus grande avec une superficie de 246 km2, Gozo 67 km2 et la plus petite île se situant entre Malte et Gozo, Comino avec une superficie de 3 km2. Le nombre d’habitant de l’ensemble de l’archipel est d’environ 385 000.

J’ai effectué mon stage a San gwann qui est la plus grande zone industriel de Malte, dans une entreprise qui se nomme vitafoam c’est une entreprise spécialisé dans la confection de mousse et dans la literie. Cette entreprise sa technologie pour sa fabriquer la mousse en Angleterre, son statut juridique est limited qui est également un statut juridique britannique. Donc j’ai décidé de prendre pour thème « l’influence britannique à Malte.

1. historique

Le traité de paris de 1814 établit la souveraineté britannique sur l’archipel. Malte devient un point stratégique pour l’empire britannique et notamment pour son expansion vers l’est. Du milieu du 19 eme siècle au début de la seconde guerre mondiale, l’archipel est en quête d’indépendance et à la conquête d’identité. Une très longue querelle linguistique a éclaté entre les partisans de l’anglais et de l’italien. Durant toute cette époque, des avancées politiques vers une grande autonomie, comme une constitution plus libérale en 1887, la constitution de 1921 accordant un gouvernement autonome. En 1934 le maltais est enfin reconnu comme langue officielle.

Renouant avec son rôle de place forte de la méditerranée située entre l’Italie et les possessions italiennes en Afrique du nord, l’île s’apprête à subir un nouveau grand siège. Pendant 2 ans Malte est pilonnée avec une violence inouïe par l’aviation allemande le grand port de la valette reçoit près de 6500 tonnes de bombes. « Malte doit tenir coûte que coûte » avait dit Churchil. Elle a tenu mais elle a payé un lourd tribut à la guerre :

en relation

  • Roger
    569 mots | 3 pages
  • Roger
    319 mots | 2 pages
  • Roger
    501 mots | 3 pages
  • Roger federer
    617 mots | 3 pages
  • Roger federer
    412 mots | 2 pages
  • Roger ferderer
    267 mots | 2 pages
  • Roger chomeaux
    552 mots | 3 pages
  • Roger cuvillier
    465 mots | 2 pages
  • Roger federer
    631 mots | 3 pages
  • Scruton roger
    2242 mots | 9 pages