Role didascalies fin de partie

772 mots 4 pages
Fin de Partie est une pièce de théâtre de Samuel Beckett, fameux auteur anglais. Elle à été jouée pour la première fois le 1er avril 1957. Elle met en scène quatre personnages tous handicapés physiquement, menant une existence absurde, sans but et dans un milieu clos. Dans ce texte, on remarque aussitôt l’abondance et l’omniprésence des didascalies, en effet la quantité est la même que pour le texte. Quels sont leurs rôles ? Ont-elles un but précis ? C’est ce que nous allons essayer de comprendre.

Dans un premier temps, on peut dire que ces didascalies ont un rôle de description. En effet pendant les trois premières pages du livre, il n’y a que ça. Les didascalies sont présentes ici pour décrire le décor. Elles expliquent ensuite le début de l’histoire, pour nous mettent dans l’action. La scène initiale est décrite ‘sans meubles’, avec une ‘lumière grisâtre’, des fenêtres’ et des ‘tableaux retournés’ sur les murs. Toutes ces indications décrivent bien sûr la scène, mais de façon vague, imprécise. Elles nous apportent quelques renseignements mais rien de concret, d’important pour le début d’une histoire. Plus tard, le décor n’est plus vraiment mentionné dans les didascalies, car Hamm et Clov en discutent entre eux. Ils parlent souvent de ce qui se passe dehors. Ensuite, les premières didascalies nous présentent bien sûr les personnages, leur position, leur handicap, leurs interrelations. Hamm est le premier personnage à être décrit, on dit d’abord qu’il est ‘au centre’ de la pièce, ce qui laisse entendre aussi de l’histoire. Ensuite, qu’il ‘est assis dans un fauteuil à roulettes’ donc le premier élément pour le décrire est son handicap. Chose dévalorisante. Le second personnage à être décrit est Clov, car il se trouve juste à côté du fauteuil de Hamm. On dit de lui qu’il ‘est immobile’ et qu’il a ‘le teint très rouge’. On décrit ensuite sa démarche et ses faits et ses gestes. Toute la description qui suit est complètement inutile et absurde. Plus tard,

en relation

  • Role didascalies fin de partie
    602 mots | 3 pages
  • Role didascalies fin de partie
    1892 mots | 8 pages
  • Quel rôle jouent les didascalies dans l'écriture théâtrale de beckette telle qu'elle apparait dans fin de partie ?
    1192 mots | 5 pages
  • En quoi la didascalie d'ouverture de fin de partie et les deux premiers monologues jouent-ils le rôle d'une scène d'exposition du théâtre classique?
    551 mots | 3 pages
  • Fin de partie- samuel beckett
    966 mots | 4 pages
  • Terminal l samuel beckett
    1996 mots | 8 pages
  • Comment interpréter la didascalie ''un temps'' dans fin de partie de beckett?
    1164 mots | 5 pages
  • Théâtre
    1697 mots | 7 pages
  • Pourquoi la pièce de beckett peut-être considérée comme un jeu?
    1296 mots | 6 pages
  • Le texte théatral est-il suffisant à lui seul pour monter un spectacle
    1180 mots | 5 pages