Roman policier

1531 mots 7 pages
De nos jours sont publiés des centaines de romans policiers par an. Considéré bien souvent comme roman de gare , le genre a eu du mal, dés ses débuts à établir sa crédibilité. Cependant au début du vingtième siècle le roman policier s'établit en France grâce aux traductions des œuvres anglaises d'une part, mais aussi grâce aux succès des romans feuilletons publiés dans les journaux. De plus la société est en pleine mutation et la population se sent rassurée au travers de ces histoires parlant bien souvent de bandits arrêtés. Les écrivains français s'inspirant de leur contemporains étrangers produisent de plus en plus de récits. On peut se demander dès lors comment le genre français peut-il se construire une culture propre tout en étant influencé par ses modèles anglo-saxon ? Il est intéressant de voir comment le roman policier s'est installé en France ainsi que son évolution, puis se focaliser sur ses caractéristiques qui font du roman policier français un genre à part entière et quelle place ce dernier occupent dans la littérature policière internationale ? I ) L'émergence du roman policier en France 1 )Les « ancêtres » de roman policier « L'automatisation du genre suppose une histoire. Certains, pour la fonder, ont eu recours à des sources parfois anciennes. On a ainsi fait appel à certains passages de la Bible, à Œdipe-Roi de Sophocle, à Hamlet de Shakespeare à Zadig de Voltaire en 1747 ( avec le chapitre III dans lequel Zadig décrit précisément la chienne de la reine et le cheval du roi en se basant précisément sur leurs traces) , et aussi à une ténébreuse affaire (1841) et à Maître Cornélius (1832) de Balzac » Yves Reuter, Le roman policier, chapitre « la question des sources » page 11. « C'est tout autant grâce à Dumas qu'à Poe qu'Émile Gaboriau (1835-1873) a donnée une série de romans pré-policiers : L'Affaire Lerouge (1835-1873) puis Le Dossier n°113 […] Au fur et à mesure de la publication de ces romans, Émile Gaboriau instaure le

en relation

  • roman policier
    511 mots | 3 pages
  • Le roman policier
    1489 mots | 6 pages
  • Le roman policier
    1250 mots | 5 pages
  • romans policiers
    256 mots | 2 pages
  • Roman policier
    1107 mots | 5 pages
  • Roman policier
    368 mots | 2 pages
  • Roman policier
    1172 mots | 5 pages
  • le roman policier
    9877 mots | 40 pages
  • Le roman policier
    358 mots | 2 pages
  • Le roman policier
    362 mots | 2 pages