romans policiers

256 mots 2 pages
Le roman policier (familièrement appelé « polar » en France ou parfois « rompol » ) est un genre de roman, dont le drame est fondée sur l'attention d'un fait ou, plus précisément, d'une intrigue, et sur une recherche méthodique faite de preuves, le plus souvent par une enquête policière ou encore une enquête de détective privé. L'abréviation policier (pour roman policier) est également utilisée. Le genre policier comporte six invariants : le crime ou délit, le mobile, le coupable, la victime, le mode opératoire et l'enquête. Le roman policier recouvre beaucoup de types de romans, notamment le roman noir et le roman à suspense ou thriller. Si l'action est transposée au minimum d'un siècle en arrière, on pourra le qualifier raisonnablement de roman policier historique. Il existe également des romans policiers de science-fiction.
À partir d’un cours élaboré en 1985[réf. nécessaire], Anne Pambrun a synthétisé[1][réf. insuffisante] des articles définissant le roman policier. Partant de la définition que donne en 1929 Régis Messac dans Le « Detective Novel » et l'influence de la pensée scientifique : « Un récit consacré avant tout à la découverte méthodique et graduelle, par des moyens rationnels, des circonstances exactes d’un événement mystérieux ». Passant par celles de François Fosca (1937), de Boileau-Narcejac (1965), et deJacques Sadoul, Anne Pambrun propose : « Un récit rationnel dont le ressort dramatique est un crime, vrai ou supposé ». Il convient cependant de tenir compte de la définition affinée et méconnue que Messac livrait en décembre 1929[2] : « Un crime mystérieux, graduellement éclairci par les raisonnements et les recherches d’un policier.

en relation

  • roman policier
    511 mots | 3 pages
  • Le roman policier
    1489 mots | 6 pages
  • Le roman policier
    1250 mots | 5 pages
  • Roman policier
    1531 mots | 7 pages
  • Roman policier
    1107 mots | 5 pages
  • Roman policier
    368 mots | 2 pages
  • Roman policier
    1172 mots | 5 pages
  • le roman policier
    9877 mots | 40 pages
  • Le roman policier
    358 mots | 2 pages
  • Le roman policier
    362 mots | 2 pages