Romantisme

5366 mots 22 pages
I. LE ROMANTISME, PREMIERE RÉVOLUTION LITTÉRAIRE MODERNE.

Le Romantisme, premier grand chapitre de l'histoire littéraire du XIXe siècle, est à la fois une remise en question de la doctrine classique et l'affirmation de nouvelles valeur spirituelles. L'esprit romantique naît sous le signe d'un changement profond dans la représentation que l'homme se fait de lui-même et de ses rapports avec le monde, ce qui engendre une nouvelle conception sur l'individu, la société et l'histoire, mais aussi une manière originale de sentir, de vivre et de s'exprimer. Selon Baudelaire, "le romantisme n'est précisément ni dans le choix des sujets, ni dans la vérité exacte, mais dans la manière de sentir…Qui dit romantisme dit art moderne - c'est-à-dire intimité, spiritualité, couleur, aspiration vers l'infini, exprimées par tous les moyens que contiennent les arts".
Le Romantisme apparaît à la fois comme rupture et continuité dans le domaine de la pensée, de la littérature et des beaux-arts. En ce sens, on doit placer le romantisme français dans le contexte d'un romantisme européen (en particulier anglais et allemand), sans oublier les éléments préromantiques de la littérature française du XVIIIe siècle. En France, les bouleversements socio - politiques de l'époque (la Révolution de 1789, l'Empire napoléonien, la Révolution de 1830) ont aussi agi sur la pensée philosophique, artistique et littéraire. Le Romantisme a représenté un renouvellement des principes, du contenu et des formes littéraires, ainsi qu'une nouvelle conception sur l'homme, la société et l'histoire, une attitude morale et philosophique, basée sur la liberté sur tous les plans. L'idée du devenir et du progrès constitue une dominante de la pensée des romantiques, qui veulent prendre part à l'évolution de la société. Mais ils sont en désaccord avec la société et ce malaise spirituel est connu sous le nom de "mal du siècle". Ils préfèrent s'isoler et chercher un refuge dans leurs sentiments les plus intimes,

en relation

  • Romantisme
    2442 mots | 10 pages
  • Le Romantisme
    1542 mots | 7 pages
  • Le romantisme
    2387 mots | 10 pages
  • Le romantisme
    660 mots | 3 pages
  • Le romantisme
    400 mots | 2 pages
  • Romantisme
    4021 mots | 17 pages
  • Le romantisme
    946 mots | 4 pages
  • Romantisme
    3790 mots | 16 pages
  • Le romantisme
    560 mots | 3 pages
  • Romantisme
    513 mots | 3 pages