Le romantisme

516 mots 3 pages
Le Romantisme est un mouvement littéraire qui prône de laisser largement place à l'expression des sentiments et des sensations en abolissant les règles strictes de la littérature classique. Il propose de jouer sur les contrastes, sur l'opposition du beau et du laid, du sublime et du grotesque. Il préconise la liberté et le naturel en art. Le Romantisme s'exerce dans les romans, la poésie, ainsi que le théâtre.
A sa tête, il y a Victor Hugo, puis viennent Théophile Gautier, Gérard de Nerval, Alexandre Dumas, Alfred de Vigny, Alphonse de Lamartine et Jacques Michelet.
Les limites chronologiques du Romantisme qui sont fixées sont aléatoires car il a continué à influencer la littérature française durant tout le XIXème siècle. Le contexte : Ce mouvement se développe dans le sillage de la Révolution de 1789 dont l'un des acquis a été la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.
Les hommes de Lettres condamnés à l'immobilisme social en viennent souvent à ressentir un sentiment de mélancolie, une profonde angoisse, sentiment baptisé "Mal du siècle".
- Un malaise historique : Après la chute de Napoléon, il n'est plus possible pour les jeunes de cette époque de s'investir dans cette légende et il semble alors que la notion d'héroïsme soit désormais abolie. L'écrivain romantique a le sentiment d'être floué par l'époque qu'il traverse : une époque de désillusion marquée par les échecs comme celui de la Révolution de 1830. Ainsi, chez l'écrivain romantique, le malaise historique se transforme souvent en angoisse métaphysique. Une angoisse métaphysique: Le "Mal du siècle" se traduit par un ennui inquiet provoqué par l'inactivité. L'oeuvre Adolphe de Benjamin Constant fournit une première impression de ce mal de vivre.L'impossibilité à s'extérioriser peut conduire à la folie et au spleen. Le héros négatif du "Mal du siècle", qui ne parvient ni à jouir, ni à pleurer, qui est usé avant l'âge, éprouve cette terrible dysharmonie de l'être à

en relation

  • Le romantisme
    751 mots | 4 pages
  • Le romantisme
    373 mots | 2 pages
  • Le romantisme
    8638 mots | 35 pages
  • Le Romantisme
    1859 mots | 8 pages
  • Le romantisme
    17095 mots | 69 pages
  • Le romantisme
    3347 mots | 14 pages
  • Le romantisme
    583 mots | 3 pages
  • Le romantisme
    441 mots | 2 pages
  • Le romantisme
    721 mots | 3 pages
  • Le romantisme
    295 mots | 2 pages
  • Le romantisme
    2477 mots | 10 pages
  • Le romantisme
    924 mots | 4 pages
  • Le romantisme
    677 mots | 3 pages
  • Le romantisme
    1247 mots | 5 pages
  • Le romantisme
    5828 mots | 24 pages