rome

4947 mots 20 pages
I. La royauté et la République (753 av JC – 27 av JC).

Au 8ème siècle avant Jésus-Christ, les habitants de Rome étaient les étrusques. Ils avaient des relations commerciales avec les peuples de Grèce et de l’Afrique du Nord.
A. La royauté : les institutions et le droit (753-509 av JC).
1. Les trois institutions principales.
a) Le Roi.

Sous la royauté, le chef de l’Etat était le roi. Cette royauté était un peu particulière. En effet, le roi n’était pas héréditaire, il était élu, il ne transmettait donc pas le pouvoir à ses fils.  Le pouvoir royal n’était pas dynastique.
Pour devenir roi, on a besoin que le Sénat le désigne comme tel, et que le peuple ratifie cette élection. Le Sénat pour cela tient compte notamment de l’avis des oracles.

Le roi décide, mais il ne décide jamais absolument seul, il a besoin de l’approbation du Sénat.
Il a des fonctions militaires et de commandement, c’est le pouvoir politique suprême : il décide de la guerre et de la paix, il pouvait conduire les troupes en cas de guerre, commander les Hommes, prendre la meilleure part du butin, exercer la juridiction pour les fautes militaires (come la trahison, la désertion).
Il a des fonctions religieuses (la royauté a donc un caractère divin : le roi est considéré comme un intermédiaire entre les Hommes et les Dieux), il consulte les Dieux pour prendre des décisions, et il participe et assiste aux sacrifices religieux.
Le Roi fixe également le calendrier en fixant les jours fastes et néfastes, qui organisent la vie en société.
Il a des pouvoirs politiques : il gouverne le peuple, il est le maître des terres, et il dispose de magistrats auxiliaires, par exemple le préfet dans les villes qui représente le roi quand celui-ci est absent.
Il a des pouvoirs judiciaires : il peut trancher les litiges, mais à l’époque il n’y a pas de lois écrites : le roi tranche les litiges en demandant l’avis du Sénat et crée les premières règles coutumières.

b) Le Sénat.

Le Sénat est un

en relation

  • Rome
    1613 mots | 7 pages
  • Rome
    288 mots | 2 pages
  • Rome
    2560 mots | 11 pages
  • Rome
    1131 mots | 5 pages
  • Rome
    1031 mots | 5 pages
  • Nouveaux essais sur l'entendement humain; preface
    258 mots | 2 pages
  • Préface de Nouveaux Essais sur l'entendement humain
    278 mots | 2 pages
  • Rome
    4067 mots | 17 pages
  • Cours fiqh
    373 mots | 2 pages
  • Connaissez Vs Rome Et Ses Institutions Latin 3e
    808 mots | 4 pages
  • La vie a-t'elle un sens
    1608 mots | 7 pages
  • Grèce
    652 mots | 3 pages
  • Fondation de rome
    1100 mots | 5 pages
  • Droit travail
    402 mots | 2 pages
  • Dissertation sur robbe-grillet et ponge : esthétique de l’objet au xxème siècle
    1646 mots | 7 pages