Rousseau

743 mots 3 pages
Rousseau : L’homme d’influence, en avance sur son temps

Jean Jacques Rousseau né le 28 Juin 1712 à Genève et mort le 2 Juillet 1778 à Ermenonville, est un écrivain, philosophe et musicien genevois de langue Française. Il est l’un des plus illustres philosophes du siècles des Lumières, bien que son œuvre philosophique et son caractère l’aient souvent opposé au rationalisme des lumières ainsi qu’à quelques uns des ses représentants. Ses travaux ont grandement influencé l’esprit révolutionnaires français. Il fut particulièrement célèbre pour ses travaux sur l’homme, la société ainsi que l’éducation qui sont une des questions fondatrices de cette périodes Française.

I/ Sa vie

Après une éducation bâclée, il fait l'expérience, dès son adolescence, de tous les métiers, de toutes les conditions sociales. Il est tour à tour artisan, vagabond, laquais, maître de musique, précepteur, secrétaire d'ambassade. Ce n'est qu'à l'approche de la quarantaine qu'il prend véritablement conscience de sa vocation philosophique et littéraire. Son premier écrit philosophique, Le discours sur les sciences et les arts, en 1750, puis, deux ans plus tard, son opéra Le Devin du village, lui valent une gloire éclatante. A ce brillant succès, il préfère cependant une vie solitaire et retirée. Ses grandes œuvres, la Nouvelle Heloïse, le Contrat social et l' Emile, s'élaboreront pendant ces années de retraite et de calme.
Mais la société qu'il veut fuir aura tôt fait de le rattraper : la publication de l'Emile, en 1762, est immédiatement suivie d'un décret qui condamne son auteur à l'exil.
Ce n'est que dans les dernières années de sa vie qu'il retrouvera un peu de tranquillité et de paix. Cette existence difficile et si souvent dramatique porte la marque d'une subjectivité maladivement inapte à la vie sociale. Elle témoigne surtout d'un conflit insurmontable entre les principes de Jean-Jacques Rousseau et la société de son temps, comme l'effort d'un homme qui a cherché l'accord,

en relation

  • Rousseau
    1830 mots | 8 pages
  • Rousseau
    2135 mots | 9 pages
  • Rousseau
    612 mots | 3 pages
  • ROusseau
    406 mots | 2 pages
  • Rousseau
    1182 mots | 5 pages
  • Rousseau
    1222 mots | 5 pages
  • Rousseau
    594 mots | 3 pages
  • rousseau
    1460 mots | 6 pages
  • Rousseau
    49806 mots | 200 pages
  • Rousseau
    2887 mots | 12 pages