Sémiologie

Pages: 50 (12426 mots) Publié le: 12 mai 2011
1

Accueil

Thèses

Mémoires

Cours

SEMIOLOGIE PSYCHIATRIQUE
Plan du cours

L’EXAMEN PSYCHIATRIQUE. CONDITIONS PRATIQUES. MODALITES. PARTICULARITES. PLACE DE L’EXAMEN PHYSIQUE ET DES EXAMENS COMPLEMENTAIRES TROUBLES DE LA VIE EMOTIONNELLE TROUBLES DE L’HUMEUR TROUBLES PSYCHOMOTEURS TROUBLES DES CONDUITES INSTINCTUELLES TROUBLES DE LA PENSEE TROUBLES DU LANGAGE ET DES PERCEPTIONSL’EXAMEN PSYCHIATRIQUE. CONDITIONS PRATIQUES. MODALITES. PARTICULARITES. PLACE

2

DE L’EXAMEN PHYSIQUE ET DES EXAMENS COMPLEMENTAIRES.

I – BUTS ET SPECIFICITES
Certains buts de l’examen psychiatrique sont identiques à ceux d’une observation médicale classique : - repérer les symptômes présents, qu’il s’agisse de troubles ou de désordres - les regrouper selon les organisationssyndromiques connues, et en faire un récapitulé synthétique en syndromes ou en maladies, - vérifier ensuite l’hypothèse diagnostique grâce à une analyse sémiologique détaillée et/ou une demande d’examens complémentaires, - proposer enfin une thérapeutique adaptée. Mais l’observation psychiatrique ne se résume pas à ce schéma. Elle comporte des particularités ou des spécificités qui sont au moins au nombre de3 : - le caractère subjectif de la sémiologie psychiatrique, - le caractère relationnel de la sémiologie psychiatrique, - le problème du consentement. 1°) La première particularité tient à la nature même des connaissances en psychiatrie et en psychopathologie, à savoir que l’examen et la recherche des signes importants se font essentiellement sur l’analyse d’un discours, de productions verbales,d’une communication. Qu’il s’agisse d’angoisses, d’obsessions, de délires, d’hallucinations, de phobies ou d’agitations, les symptômes en psychiatrie ne sont pas ou peu quantitatifs mais qualitatifs. On ne peut pas tout à fait évaluer une angoisse comme on mesure une amyotrophie ou comme on enregistre un souffle. En psychiatrie, le matériel sémiologique a un caractère fondamentalement subjectif.Un corrélat immédiat : le diagnostic, sauf exception, est la plupart du temps clinique et non ou très peu paraclinique. Les examens complémentaires restent utiles, mais la plupart du temps dans un but différentiel. Il peut par exemple être utile de pratiquer une glycémie devant un état d’agitation, un scanner cérébral devant une détérioration intellectuelle débutante ou un dosage d’hormonesthyroïdiennes devant un état dépressif, mais le diagnostic positif d’une dépression comme d’une psychose reste essentiellement clinique. 2°) Beaucoup plus qu’en médecine organique, il s’agit ici de l’analyse d’une relation et d’une interaction. C’est la dimension du relationnel et de l’intersubjectif. C’est-à-dire que la psychiatrie est davantage sensible que d’autres spécialités médicales à certainesdimensions sémiologiques comme le contact, la présentation, l’habitus, la possibilité,

3

l’impossibilité ou les difficultés à établir une communication, comme la prise en compte de l’entourage, du contexte social et environnemental du patient. En tous les cas, il existe une implication obligatoire de la personne même du médecin dans la relation, ce qui rend sinon utopique, du moinsproblématique l’idée d’une observation psychiatrique qui serait purement scientifique, neutre, reproductible, impartiale, objective et complète. Mais la subjectivité comme ce souci du relationnel n’excluent pas la rigueur, même si la médecine psychiatrique est davantage une médecine de la relation qu’une médecine des symptômes. 3°) La troisième spécificité concerne davantage le traitement et les difficultésdes traitements en psychiatrie, dans la mesure où certaines maladies mentales comme les psychoses, mais aussi certaines névroses, ou des pathologies comme par exemple l’anorexie mentale se caractérisent par une certaine méconnaissance ou un déni du trouble, posant le problème du consentement et de la compliance du patient aux soins qui lui sont proposés. Si l’on peut considérer d’une manière...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • semiologie
  • Sémiologie
  • Sémiologie
  • Sémiologie
  • Semiologie
  • La sémiologie
  • Sémiologie
  • Semiologie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !