Sans titre

450 mots 2 pages
Comment l’école participe t-elle a la reproduction sociale ?

Depuis des années la question de la mobilité sociale fait débats !! La reproduction social est la transmission des position sociale d’un individu à un autre. L’école participe a la reproduction social d’une part par les inégalités de chances scolaire et d’autre par ..

I constat (inégalité des chances)

A) Inégalités des chances scolaire

1) persistance des inégalités des chances scolaires

Boudon va expliquer que cela est du notamment à l’origine sociale Il va expliquer que les coûts et les bénéfices de l’investissement scolaire dépendent de la place dans la stratification sociale il es donc évidents d’atteindre le BAC pour un fils de cadre il va s’appuyer sur la thèse de Merton qui pose les compétence des individus et de leurs attentent qui dépendent de leur groupe de référence ici le milieu social d’origine mais aussi celui que l’on envisage d’atteindre

3) idéal méritocratique

Aujourd’hui nous somme dans une société méritocratique qui prend de plus en plus de place dans la vie scolaire on ne juge que par le mérite nous pouvons prendre l’exemple de l’accès au grandes écoles qui reposent sur le seul mérite pour cela les individus doivent passer un concours d’entrer

2) verdict scolaire

Bourdieu va dénoncé une fonction de l’école étant d’éliminé des individus et de retenir » les meilleurs « cela se ferra à partir de verdict scolaire qui repose sur des système d’évaluation qu’on peu d’ailleurs remettre en cause l’ exemple de la dissertation au Bac . Ces exercices se présentent comme culture légitime mais favorise les milieu sociaux élevé Cela peu donner a certaines personnes des avantages considérable pour accéder a des filière plus prestigieuse !!

B) Le caractère cumulatif des chances scolaires

1) Les inégalités commence des le plus jeune âges

Les inégalités des chances scolaire commence des le plus jeune âge en effet elles

en relation

  • Ce titre est un titre
    286 mots | 2 pages
  • Titre
    810 mots | 4 pages
  • Titre
    9601 mots | 39 pages
  • titre
    2856 mots | 12 pages
  • Titre
    1444 mots | 6 pages
  • Sans titre
    1627 mots | 7 pages
  • Titre
    11170 mots | 45 pages
  • Le titre
    2564 mots | 11 pages
  • titre
    601 mots | 3 pages
  • Titre
    976 mots | 4 pages