Santé publique

Pages: 92 (22928 mots) Publié le: 9 janvier 2012
22/09/2010
Cour: Santé publique

Introduction :

Comment fonctionne le système de protection social ?

Début 2000 le système de protection ne cesse d'être attaqué.
La loi 2003 sur la réforme des retraites (mené par le ministre Francois Phillion)
la réforme 2004 assurance maladie (Philipe DousteBlazi)
la loi 2005 sur la cohésion social mené par Borlo.
Mise en place du RSA.

Toutesces lois on contribué à libéraliser de plus en plus le secteur de la protection sociale.
L'idée c'est qu'on responsabilise de plus en plus l'individu au motif que cette protection le rend irresponsable.
La théorie économique (libérale) considère que la protection social conduit à des responsabilité des individus.
Rien ne montre statistiquement que les malades nomades existent.
La réforme de 2004à conduit à mettre en place un parcour de soin qui pénalise le patient.

La protection social est une question d'actualité...

Au niveau économique ils existent deux grandes théories :

Théorie néoclassique (libérale) qui considère que la protection sociale est mauvaise pour l'économie.


Théorie kénéziene (Johne Keynes) la protection social contribue à réguler les économistescapitaliste.

L'approche néoclassique, elle considère que l'intervention de l'Etat dans l'économie est mauvaise car l'économie pour les libéraux c'est le marché qui est régulé par une loi, ceci est appelé la loi de l'offre et de la demande. Cette loi conduit à la fixation d'un prix d'équilibre, c'est le prix auquel les vendeurs acceptent d'acheté c'est considéré comme une loi naturel.
Si l'étatintervient l'équilibre s'écroule donc la théorie refuse la mise en place d'un système de sécurité sociale obligatoire. Si les individus veulent s'assurer, ils peuvent s'assurer au près des compagnies privés.
La protection sociale est du ressor des individus, elle ne contribue pas au relevement des salaires.
La théorie essaye de contribué à la destruction du modèle d'un système de protectionsociales.

Face à cette approche il y a une autre approche kéynézienne :

Approche capitaliste = Approche circuiste

Cette approche considère que l'économie s'organise autour d'un circuit économique "Production, Repartion, Dépense"

PRODUCTION (1)



REPARTITION(2)



DEPENSE (3)

1°Création de richesse, on transforme des matières première en produit fini au stade de laproduction qui se fait la creation de richesse.

2°Ce qui on contribué à la création de richesse vont se partager les richesses: ce qui on rapporté leur travail (salaire) qui vont touché un revenu et ceux qui on acheter les machines ( capitaliste)

le capitaliste c'est ce que touche un prof
salarié touche un salaire

3° Stade de la depense (consommation, épargne)

Les ménages selon keynesconsomme d'abord et épargne ensuite il retourne au entreprise via on appelle chiffre d'affaire.

Ce qui est épargné va au banque on les appelles les intermédiaire financier qui collectent l'argent
des ménages et vont reverser l'argent au entreprise on appelle ceci l'investissement.

Le cercle vertueux devient le cercle vicieux.

Keynes dit que les personnes qui se retrouve au chômage sont pasla vonlontairement. Les entreprises produisent moin donc les gens se retrouvent au chômage.
Keynes propose de modifier le passage de la production à la répartition, il appelle la distribution du revenu primaire(salaire).
Keynes va émettre l'idée de l'éxistence d'un revenu secondaire , ca n'est pas le revenu issu de la procduction mais un revenu issu de l'existence.
Le revenu secondaire estversé par le systeme de protection social il le verse à la répartition.

Le système de protection social contribue à la régulation de l'économie car elle permet de verser des revenus non issu de la production.

Des années 45 au années 80 les économistes dite capitaliste on fonctionné sur un rythme de cercle vertueux kéynesiene car les entreprises produisaient et de l'autre côté le système de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Santé et santé publique
  • Publique sante
  • Santé publique
  • Santé publique
  • Santé publique
  • Santé publique
  • Santé publique
  • Santé et santé publique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !