Sartre

1499 mots 6 pages
Réflexion-essai

Présenté à
M Michaël La Chance

Dans le cadre du cours
7ART335 : Théories et mouvements des arts
Du trimestre Automne 2014

Réalisé par
Laura-Lore Poirier

Le lundi 20 octobre 2014

TABLE DES MATIÈRES

A) INTRODUCTION

B) JEAN PAUL SARTRE
Ses théories

C) RAPPORT ENTRE L’ART ET LA THÉORIE

D) RAPPORT ENTRE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION ET L’HISTOIRE DES IDÉES

E) RÉFÉRENCES

A) INTRODUCTION

Pour cette réflexion-essai de 5 pages, je parlerai de Jean Paul Sartre. J’expliquerai en quoi consiste sa théorie, et je tâcherai ensuite de faire le rapport entre l’art et la théorie et terminerai ce travail en expliquant le rapport qu’il fait entre la liberté d’expression et l’histoire des idées. Dans tout ce travail, j’irai davantage chercher les liens qui sont fait en rapport avec l’imaginaire. Le travail de se philosophe très connu étant assez complet, je devrai faire attention afin de ne sélectionner que l’essentiel.

B) JEAN PAUL SARTRE

Jean Paul Sartre 1905-1980

Ses théories

Les théories de ce philosophe sont entre autre : Être en-soi et être pour-soi, qu’il élabore dans «L’Être et le néant». Il tâche d’expliquer les fonctions de l’être
«– l'être en-soi, c'est la manière d'être de ce qui « est ce qu'il est », par exemple l'objet inanimé « est » par nature de manière absolue, sans nuance, un objet.

– l'être pour-soi est l'être par lequel le néant vient au monde (de l'en soi). C'est l'être de la conscience, toujours ailleurs que là où on l'attend : c'est précisément cet ailleurs, ce qu'il n'est pas qui constitue son être, qui n'est d'ailleurs rien d'autre que ce non être.

– l'être pour-autrui est lié au regard d'autrui qui, pour le dire vite, transforme le pour soi en en soi.»

Sartre explique ensuite qu’« Il n'y a pour une conscience qu'une façon d'exister, c'est d'avoir conscience qu'elle existe »

L’existence précède l’essence. Dans une conférence «L’existentialisme est un

en relation

  • Sartre
    9869 mots | 40 pages
  • Sartre
    2278 mots | 10 pages
  • Sartre
    3855 mots | 16 pages
  • Sartre
    1797 mots | 8 pages
  • Sartres
    568 mots | 3 pages
  • Sartre
    1567 mots | 7 pages
  • Sartre
    2185 mots | 9 pages
  • Sartre
    645 mots | 3 pages
  • Sartre
    728 mots | 3 pages
  • Sartre.
    1223 mots | 5 pages