Savoir apprendre

901 mots 4 pages
Internet est devenu un outil incontournable, il fait partie du quotidien et apparaît comme un besoin presque autant nécessaire que le besoin de sécurité de l’échelle de Maslow. Ainsi chacun souhaite y trouver sa place,-les entreprises comme les particuliers-, et chacun essaie de manoeuvrer pour s’assurer de marquer au mieux les mémoires perceptives et épisodiques des internautes à travers la création d’un site web ou d’une page Facebook des plus élaborées qui nous donnent l’impression de combler notre besoin d’estime. « Facebook est un réseau social sur Internet permettant à toute personne possédant un compte de publier des informations, dont elle peut contrôler la visibilité par les autres personnes, possédant ou non un compte », (définition wikipédia).

On vient donc ajouter du son et des animations flash de plus en plus sophistiquées sur nos pages web, («flash est un logiciel utilisé pour la création de pages web qui permet de construire des animations vectorielles complexes », définition du dictionnaire), et ainsi mieux toucher les mémoires des autres internautes. Ces derniers sont alors doublement marqués à travers des images et des sons sensiblement perçus, venant rappeler la mémoire épisodique (la mémoire d’un contexte émotionnel), pour venir s’y ajouter ensuite par-delà la mémoire perceptive.
On se souviendra en effet toujours mieux d’une image ou d’un son lorsqu’il a suscité en nous une émotion liée à un souvenir personnel et à un contexte émotionnel particulier. La personne cherchant à susciter notre mémoire a donc tout intérêt à faire appel à notre mémoire perceptive mais surtout à notre mémoire épisodique qui va permettre de fixer durablement l’image, le son ou le texte dans notre mémoire.

Par exemple, le site web d’une agence événementielle va interpeller sa cible au travers de la qualité de sa disposition visuelle et de ses animations sonores. En se focalisant davantage sur le site, l’internaute se concentre sur des détails qui vont lui

en relation

  • Apprendre sans savoir
    3883 mots | 16 pages
  • "Apprendre" giordan, fiche de lecture
    2865 mots | 12 pages
  • Apprendre giordan
    2058 mots | 9 pages
  • Didactique général
    1006 mots | 5 pages
  • Métacognition et réussite des élèves
    4129 mots | 17 pages
  • Rapport au savoir
    1197 mots | 5 pages
  • Pr Sentation De Qu Est Ce Qu Apprendre
    1643 mots | 7 pages
  • Apprentissage
    3582 mots | 15 pages
  • Peut on apprendre a vivre
    1702 mots | 7 pages
  • Allemand
    1782 mots | 8 pages