Scène d'ouverture Mississipi Burning

736 mots 3 pages
HISTOIRE DES ARTS – ANGLAIS
Thème : La Ségrégation aux États-Unis
Sujet : Scène d'ouverture du film Mississippi Burning
Après avoir fait un résumé du film Mississippi Burning et rappelé le contexte historique évoqué dans celui-ci, vous analyserez la scène d'ouverture en expliquant en quoi l'art peut être un moyen de dramatisation de l'histoire.

Introduction :
Le film Mississippi Burning est un film de Alan Parker, réalisateur américain, sorti en 1988.
Le film se passe en 1964, dans le Mississippi, état du Sud des États-Unis, à l'époque de la
Ségrégation (la Ségrégation fait référence à l'ensemble des lois instaurées progressivement suite à l'abolition de l'esclavage dans le sud des États-Unis et qui autorisaient la séparation des
Blancs et des personnes « de couleur » (« colored people »)
Le système de la ségrégation était un système jugé raciste et injuste et a conduit à la naissance du Mouvement pour les Droits Civiques.
C'est dans ce contexte que l'intrigue du film se déroule. En effet, 3 militants pour les droits civiques sont portés disparu dans le comté de Jessup, Mississippi et 2 agents du FBI sont envoyés pour mener une enquête. Le film se concentre sur l'enquête tout en montrant et dénonçant le racisme ambiant de l'époque.
Le film est inspiré de faits réels.
Analyse de la scène d'ouverture :
La scène d'ouverture a la particularité de ne pas contenir de dialogue. On assiste en effet à une superposition d'images et de musique.
a) Les images :
Les premières images du film montrent une fontaine à eau, telles qu'elles existaient à l'époque de la Ségrégation. Elles montraient en effet la séparation physique des Blancs et des personnes de couleur. Dans cette scène d'ouverture, nous pouvons clairement voir un homme blanc boire d'un coté puis un enfant noir boire à la fontaine réservée aux personne de couleur.
Grâce à ses images, le spectateur est directement placé dans le contexte historique de l'époque. On peut se rendre compte non

en relation

  • Le pianiste
    2774 mots | 12 pages
  • Histoire des arts
    6020 mots | 25 pages