Sciences, dissertation sur les applications biotechnilogiques

3309 mots 14 pages
DU GENOTYPE AU PHENOTYPE, APPLICATIONS BIOTECHNOLOGIQUES Chaque individu présente les caractères de l’espèce qui lui sont propres. C’est le résultat de l’expression de son programme génétique. L’information génétique se trouve dans le noyau, elle est portée par les chromosomes. Chaque chromosome porte des gènes, qui déterminent des caractères héréditaires. En général dans une cellule un gène existe en deux exemplaires, occupant la même position sur chacun des deux chromosomes d’une paire. Les allèles représentent les différentes versions d’un gène. Chaque chromosome contient une molécule d’ADN qui porte ces nombreux gènes. L’ADN est formé de deux chaînes complémentaires de nucléotides. La séquence des nucléotides au sein d’un gène constitue un message. Les cellules possèdent, pour un même gène, soit deux fois le même allèle, soit deux allèles différents. La transgénèse (le transfert de matériel génétique d’une espèce à l’autre) repose sur l’universalité de la molécule d’ADN en tant que support de l’information génétique.

1- Les niveaux d’organisation du vivant Un organisme est composé de cellules, elles-mêmes composée de molécules. L’ensemble des caractéristiques observables d’un individu correspond à son phénotype. Certains caractères sont directement observables, tandis que d’autres sont présents au niveau des cellules et des molécules. 1-1-Au niveau de l’organisme : le phénotype macroscopique Ce sont les caractères morphologiques d’un individu : la couleur de la peau, des yeux et des cheveux, la taille, la forme du nez, etc. . 1-2-Au niveau de la cellule : le phénotype cellulaire La microscopie optique ou électronique permet l’étude des caractéristiques structurales et fonctionnelles des cellules d’un individu. 1-3-Au niveau de la molécule : le phénotype moléculaire Des analyses variées (électrophorèse, test ABO, …) rendent accessibles les caractères physiologiques et biochimiques d’un individu. On cherche à expliquer un caractère du phénotype en étudiant

en relation