se faire obeir sans crié

644 mots 3 pages
L’ouvrage étudié est un livre de Barbara Unell et Jerry Wyckoff, intitulé « Se faire obéir sans crier », cet ouvrage explique aux parents d’enfant d’âge préscolaire (1 à 5 ans) comment réagir face à différentes situations. On y apprend à adopter le bon comportement lorsque l’enfant pose des problèmes de discipline.
Dans cet ouvrage tout y est abordé :
On y trouve : Le refus de manger, l’heure du coucher, les enfants qui disent toujours NON, les crises de colères, les jérémiades, les réponses insolentes, les insultes, les interruptions, les comportements agressifs, les petits touche-à-tout, le vol, la possessivité, la propreté avec les petits accidents, le désordre, le refus de ranger, les enfants "crampons", le refus d'obéir (ne vouloir en faire qu'à sa tête)
On trouve également des " chapitre comportement "qui commence par un bref résumé (une mise en place du souci), puis suivent les mesures préventives (conseils à notre encontre pour faire évoluer le problème positivement), s'en suivent les différentes solutions (à faire ou à éviter) ; pour terminer sur des "histoires de cas"
Les auteurs nous parlent également d’un lexique qui est très utilisé qui est le lexique de la discipline. Il sera utilisé lors des nombreuses situations auquel seront confrontés les parents lorsque l’enfant agit de façon indisciplinée.

Par ailleurs le début de cet ouvrage commence par nous expliquer que pour obtenir un bon comportement de l’enfant, il faut que les parents comprennent l’état d’esprit de leurs enfants, bien cerner le comportement à changer. Pour cela, il faut évidemment que les parents adoptent un comportement semblable à celui qu’ils attendent de leur enfant c’est-à-dire que les parents doivent montrer le bonnes exemple d’autant plus important car l’enfant en bas-âges copie les attitudes de leurs parents ils ont tendance à reproduire les gestes mots de leur parents. Il ait donc indispensable d’éviter les cris, les injures ou les fessés, pour faire comprendre à

en relation

  • L’obéissance est-elle nécessairement contraire à la liberté ?
    1281 mots | 6 pages
  • Milgram Voc Entier
    594 mots | 3 pages
  • L'enfant jules valles
    540 mots | 3 pages
  • L'obéissance et la soumission à l'autorité
    3154 mots | 13 pages
  • Passe Comose
    1926 mots | 8 pages
  • La liberté
    1730 mots | 7 pages
  • fichier1
    1683 mots | 7 pages
  • Boris Vian poésie
    486 mots | 2 pages
  • Résumé hamlet
    2448 mots | 10 pages
  • INVENTION
    1314 mots | 6 pages