Semaine Sainte en Andalousie

Pages: 13 (3148 mots) Publié le: 30 juin 2014
Semana Santa

Les processions de la Semaine Sainte sont apparues à Séville et se sont développées pendant
l'Age d'Or espagnol, c'est à dire entre le XVe et XVIIe siècle. A cette construction culturelle
les fraternités et la population ont collaboré pour l'affiner au fil des siècles en utilisant des
méthodes allant du théâtre au techniques de charpentiers. En effet, comme nous ledétailleront par la suite, l'enjeu de ces procession était d'approfondir la Foi et de renforcer la
dévotion des croyants. Pour cela il fallait les toucher par tous leurs sens aussi bien visuel
qu’olfactif afin de les émouvoir quant aux souffrances que le Christ a enduré pour leur Salut.
Origine des processions
Avant l'arrivée des grandes processions de la Semaine Sainte, on portait des sculptures, icônesou
encore des relique lors d'autre type de processions. C'était le cas lors des fêtes des Saints Patrons,
les cérémonies avant l’Ascension ou pour la fête du Saint Sacrement. Parfois, des processions
étaient organisées lors de guerres, de famines ou tremblements de terre.
Depuis le Moyen Age à Séville il existe des processions du Saint Sacrement aussi connues sous le
nom de Fête Dieu ou deCorpus Christi qui sont importantes.
A la fin du XVe siècle, les Procession Corpus Christi mêlent des ecclésiastiques et séculiers,
étranger à l’Église. Les processions étaient menée par les évêques et les clercs de la cathédrale qui
portaient le Saint sacrement. Cependant, la partie la plus importante et spectaculaire de la
procession était organisée par les confréries et les guildes.
Chacunedes Guildes de la ville marche avec des bannières et insignes en portant la sculpture de
leur Saint Patron, par exemple Saint Joseph pour les charpentiers.
Ces processions du Saint Sacrement ont inspiré les processions de la semaine Sainte, Guildes sont
l'équivalent des fraternités et les « carro de representacion » tirés par du bétail sur lesquels étaient
les sculptures sont devenus les «pasos »
Les guildes dépensaient beaucoup d'argent et de temps pour augmenter leur notoriété dans la
communauté. Leur participation a grandement renforcé la splendeur de la procession.En effet ceuxci ajoutent à leur défilé des danses, des scénettes, des animations et de la décoration. Ceux-ci pour
embellir la fête employaient des jongleurs des danseurs des musiciens qui formait un ensemble peuorthodoxe.
La ville entière participait a la mise en scène de l’événement. Les rues étaient décorées par les
habitants qui installaient devant leur maison un beau décor représentant un tableaux et faisaient de
même devant les paroisses. Les tableaux représentaient des scènes de l'Ancien et du Nouveau
Testament à l'aide de statues à taille humaine qui étaient faites en argile ou en papier mâchéet qui
étaient habillées.
La ville était alors transformée en un univers coloré et fantastique ce qui offrait aux citadin une
opportunité de recréer leur monde de manière plus fantaisiste.
Ces scénettes ont bcp inspiré les futurs « pasos » des fraternités pénitentiaires qui ont copié
certaines sculptures.
Mais au XVI e siècle apparaît la période de contre-réforme, l'Eglise est plus stricte etaugmente les
contrôles officiels exécutés par les autorités ecclésiastiques. Elle censure les éléments festoyants de
la procession qui disparaissent peu à peu.
Les guildes sont accusées de commettre des abus et la décence de leur production est remise en
cause par les autorités locales. En 1554 les guildes décident dc de retirer leur support financier et le
conseil municipal prend en chargele sponsor des chars et des animations - scénettes pendant le
Corpus.
Les processions pénitentiaires seraient selon les auteurs apparues en 1521 avec la création d'un
itinéraire commémorant la Passion, Le Chemin de Croix.

Don Fadrique Enriquez de Ribera, premier marquis de Tarifa parti à Jérusalem. Pendant son
pèlerinage en terre Sainte, celui-ci à mesuré les distances entre les étapes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La semaine sainte à Séville
  • Déroulement de la semaine sainte à séville
  • Andalousie
  • andalousie
  • Andalousie
  • la semaine
  • Semaine
  • Dossier andalousie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !