SKINNER chapitre au propre

10391 mots 42 pages
SKINNER

BIOGRAPHIE

Burrhus Frederic Skinner nait en Pennsylvanie, aux États-Unis, en 1904. Il entreprend des études en psychologie à l’université Harvard. Il s’intéresse très tôt aux idées de John B. Watson, qui est le fondateur de l’école béhavioriste (voire plus loin). Il radicalisera les idées behavioristes dès son doctorat et durant le reste de sa vie. Après avoir mené une vie heureuse, il entre sereinement dans la vieillesse et meurt en 1990.

1) LE BEHAVIORISME : UNE THÉORIE PSYCHOLOGIQUE DE L’ÊTRE HUMAIN
Le behaviorisme est une théorie psychologique s’intéressant au comportement. En effet, behavior signifie comportement en anglais. En résumant beaucoup, on peut dire que pour le behaviorisme : «[…] les comportements sont des réactions à des stimuli issus du milieu, stimuli qui influent sur le comportement et le modifient1» On peut comprendre cette idée en se référant à un des précurseurs à l’école behavioriste : le russe Ivan Pavlov (1849-1936). Dans une expérience qui le rendit célèbre, Pavlov développa la notion de réflexe conditionné. En laboratoire, il joignit l’acte de déposer de la viande sur la langue d’un chien au retentissement d’une clochette. Après avoir répété l’action plusieurs fois, Pavlov remarqua que le seul bruit de la clochette suffisait à faire saliver le chien. Il en déduisit que les comportements pouvaient être appris suite à un conditionnement, idée que ses successeurs appliquèrent rapidement à l’homme lui-même.
Or, pour les behavioristes, il n’y a pas de différence fondamentale entre les animaux et les êtres humains. En effet, tous ont des comportements qui dépendent des influences de leur environnement. Les hommes ont seulement des comportements plus complexes que les animaux étant donné que leur environnement (le champ de leurs stimuli ou influences) est aussi beaucoup plus vaste. Il est donc également possible de conditionner les êtres humains, c’est simplement plus compliqué. C’est néanmoins la tâche à laquelle s’attaqueront

en relation

  • Skinner
    6785 mots | 28 pages
  • Psychologie
    5496 mots | 22 pages
  • DISSERTATION instructions
    962 mots | 4 pages
  • 2 Affichage Et Th Mes
    9490 mots | 38 pages
  • Pour l'abandon du qi: les raisons du succès d'un concept dépasse.
    8326 mots | 34 pages
  • Psychopédagogie
    20432 mots | 82 pages
  • Acquisition du langage
    2264 mots | 10 pages
  • La gestion de soi
    2136 mots | 9 pages
  • Apprentissage
    4998 mots | 20 pages
  • Pensée politique moderne
    7049 mots | 29 pages