Socrate et la Justice dans Apologie de Socrate

Pages: 13 (3099 mots) Publié le: 19 janvier 2014



LEATITIA YOGBAGUE





ZENABOU ABOU

YOLOGAZA JONASE











NTSIMI ARIELLE

NTERE HUGUES

DJOUZOU ORNELA









MBEZELE ARMAND

ITOUTOU WIDEL

CHIMI AUDREY











GOUMPO MADJO

NGOMO AIMEE

MBIA LINA








































BETCHEM ANNIE

NGOUEKAM





MFOU’OANDZE







PLAN DE L’EXPOSE
INTRODUCTION

I. DÉFINITIONS DES CONCEPTS

1. La Philosophie
2. La Justice

II. LA CONCEPTION DE LA JUSTICE CHEZ LES ATHÉNIENS

III. LA CONCEPTION DE LA JUSTICE OU DE L'INJUSTICE SELON SOCRATE

IV. EVALUATION ET INTERET
V. Evaluation
VI. Intérêt
CONCLUSION
Lexique
Sources
Observations






INTRODUCTION

De toutes les figures siéminentes qui ont su marquer allègrement l’Histoire de la philosophie de la Grèce Antique, s’inscrit en droite ligne Socrate. Ce dernier à sans doute influencé ses successeurs immédiats : Platon et Aristote partisans de la rhétorique et artisans du bon sens. Socrate qui nait vers 470 avant Jésus-Christ connait un succès réel à la base l’humilité, la Maïeutique5 et la prédilection du verbe qu’a l’écritmême s’il est nécessaire de préciser que ce dernier enseignait sur la place publique appelée Agora où il s’accentuait sur les notions de la connaissance de soi, d’amour et de Justice. Le concept de Justice désigne en philosophie le respect du droit et de l’équité morale, c’est le respect de l’équité toujours à l’égard d’autrui. De ce fait, le problème qui se dégage de ce thème est la manifestation dela justice dans le vécu de Socrate. La question philosophique que l’on se pose est celle de savoir que désignent les termes Philosophie et Justice ? Quelle est la conception de la Justice chez les Athéniens ? Socrate n’a-t-il pas une conception de la Justice ? Quels évaluation et intérêt pouvons-nous faire à l’issue de notre analyse ?






I. DEFINITIONS DES CONCEPTS
1. La PhilosophieÉtymologiquement, le mot français philosophie dérive du grec ancien philosophia, composé de philein, « aimer » et sophia, « la sagesse, le savoir », c'est-à-dire littéralement : l’amour de la sagesse ou l’amour du savoir. À noter que le mot philosophia est effectivement partie du lexique du grec ancien, on trouve des usages attestés dès l'Antiquité. Il ne s’agit donc pas d’une construction modernebasé sur du grec, forme de néologisme courant en français
Les termes  (philosophos) et  (philosophein) apparaissent en quelques occurrences chez les penseurs présocratiques tels qu’ Héraclite, Antiphon, Gorgias et Pythagore, mais aussi chez d'autres penseurs contemporains de Socrate, comme Thucydide ou Hérodote. D'après un écho d’Héraclide du Pont, Pythagore serait d'ailleurs le premier penseurgrec à s’être qualifié lui-même de « philosophe7 ». Toutefois, c'est la pratique qu'en fait Socrate, dans les dialogues de Platon, qui fixera le type de recherche et de questionnement en quoi consiste encore aujourd'hui la philosophie.
Cependant, la philosophie n’admettant pas une définition standard, est donc à cet effet plusieurs fois définie par de nombreux penseurs. C’est ainsi que nouspouvons citer :
Descartes, dans son ouvrage intitulé Principes de philosophie : « (…) ce mot de philosophie signifie l'étude de la sagesse, et (…) par la sagesse (on entend) une parfaite connaissance de toutes les choses que l'homme peut savoir (…) et (…) afin que cette connaissance soit telle, il est nécessaire qu'elle soit déduite des premières causes (…) » De même, d’Alembert, dans Éléments dephilosophie dit : « La philosophie n'est autre chose que l'application de la raison aux différents objets sur lesquels elle peut s'exercer. Des éléments de philosophie doivent donc contenir les principes fondamentaux de toutes les connaissances humaines (…) » Aussi, Renan, dans l'Avenir de la science affirme : « La philosophie (…) n'est pas une science à part; c'est un côté de toutes les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Apologie de socrate
  • Apologie de Socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !