Souverainisme moral au québec?

952 mots 4 pages
L'idéologie souverainiste au Québec se fonde sur l'idée que les Québécois forment une nation et ont donc droit à l'autodétermination. En 1995, les québécois ont eu le choix de se séparer du Canada pour une deuxième fois. Le référendum fut encore rejeté et cette fois ci à 50,58%. Le projet de nation ayant été rejeté deux fois déjà, est-ce que le patriotisme québécois exprimé à travers le souverainisme est moral?
D’un côté, selon Rawls et le libéralisme, le patriotisme n’est pas moral et ne peut désigner une vertu. Les libéraux ont plusieurs arguments qui vont dans ce sens. Premièrement, juger d’un point de vue moral c’est juger de manière impersonnelle dans le but de juger rationnellement. Quand on porte un jugement et que l’on veut qu’il soit rationnel, il faut faire abstraction de ses intérêts, de ses sentiments et de sa position sociale. Les libéraux proposent que la morale étant impersonnelle, afin d’être moral il faut essayer d’adopter le point de vue d’un arbitre neutre, d’un agent rationnel. En se dégageant de ses particularités sociales on est en mesure de porter un jugement rationnel et moral ce qui est impossible pour ceux qui prônent le patriotisme. Aussi, le patriotisme est une source génératrice de conflits pour deux raisons. La rareté des ressources vitales peut porter un patriote à créer un conflit pour s’approprier des ressources pour sa nation. Dans le passé, on se battait pour des terres adaptées à l’élevage ou à l’agriculture alors que maintenant on peut se battre pour la rareté des combustibles fossiles. La morale libérale proposera un partage équitable des ressources alors que le patriotisme privilégiera les intérêts de sa communauté au maximum ce qui peut mener à un conflit. Le second type de conflit que le patriotisme créera est des divergences sur la meilleure manière de vivre. Le patriotisme laissera le choix aux individus de choisir leur mode de vie alors que la morale impersonnelle elle imposera à tous un mode de vie qui sera

en relation

  • Histoire de l'europe
    11955 mots | 48 pages
  • Légiférer en matière linguistique
    150543 mots | 603 pages
  • Gouvernance Mondiale
    102969 mots | 412 pages
  • Rapport guinchard
    141498 mots | 566 pages
  • Reviser_son_bac_avec_Le_Monde_GeOGRAPHIE
    73190 mots | 293 pages
  • Atlas du management
    201787 mots | 808 pages
  • L'Atlas du Management
    190941 mots | 764 pages