Staline

3190 mots 13 pages
Le Grand Tournant (1929-1934) et ses conséquences[modifier]
Le but de Staline n’est pas seulement de construire une société sans classes, objectif du communisme. Il s’agit aussi de ravitailler au plus vite les villes, foyers du pouvoir bolchevik, alors que la « crise des collectes » (1927-1929) a obligé à restaurer le rationnement urbain et démontré la fragilité du pouvoir. Au-delà, il s’agit d’industrialiser le plus rapidement possible l’URSS en prélevant les ressources nécessaires sur les campagnes, pour moderniser le pays et le rendre capable d’affronter les pays capitalistes en cas de guerre.
La « collectivisation » des terres[modifier]
Aussi Staline décrète-t-il en 1929 la « collectivisation » des campagnes (dans les faits, une nationalisation) et la « liquidation des koulaks en tant que classe ». La propriété privée est abolie, les terres et les moyens de production des paysans sont regroupés dans les kolkhozes ou dans des sovkhozes.
La résistance est considérable : plutôt que d’abandonner leurs biens à l’État, les koulaks incendient les récoltes et abattent leurs troupeaux (1930-1932). Certaines régions sont en proie à de vrais soulèvements armés et l’autorité du Parti-État y est sérieusement ébranlée pendant quelque temps, certains militants et responsables locaux prenant même parfois parti pour leurs concitoyens.
Les résistances sont brisées par la violence. Rien qu’en 1929, 1 300 révoltes paysannes sont écrasées. En mars 1930, Staline consent un recul : son article « Le Vertige du succès », paru dans la Pravda, autorise les sorties de kolkhozes. Ceux-ci se vident aussitôt. Mais à peine la récolte de l’année assurée, des bataillons de volontaires recrutés dans les villes repartent violemment à l’assaut des campagnes. L’imprécision dangereuse de la notion de « koulak » autorise tous les arbitraires : est considéré comme koulak tout adversaire réel ou supposé de la collectivisation.
En peu d’années, 400 000 familles de koulaks sont déportés à la hâte

en relation

  • Staline
    7418 mots | 30 pages
  • Stalin
    1792 mots | 8 pages
  • staline
    465 mots | 2 pages
  • Staline
    4641 mots | 19 pages
  • staline
    567 mots | 3 pages
  • staline
    1815 mots | 8 pages
  • Staline
    268 mots | 2 pages
  • Staline
    783 mots | 4 pages
  • Staline
    395 mots | 2 pages
  • Staline
    1317 mots | 6 pages