Suffit t-il d'etre différent pour etre soi meme

Pages: 13 (3214 mots) Publié le: 2 décembre 2012
SUFFIT-IL D'ÊTRE DIFFERENT DES AUTRES POUR ÊTRE SOI-MÊME? décembre 2007

Suffit-il : est-ce la seule condition, seulement nécessaire pour…
Nécessaire : caractère de ce qui ne peut pas ne pas être.
d’être différent des autres :
Différence : - rapport d’altérité entre des choses qui ont des éléments identiques : « On appelle différent cequi est autre tout en étant le même à certains égards : non seulement le même numériquement, mais en espèce, en genre, en analogie. » ARISTOTE ex : chien, loup, renard.
- en morale, le droit à la différence serait surtout le droit d’un individu ou d’une communauté à choisir ses valeurs, son genre de vie, contre une conformité imposée au nom de l’égalité. C’est ainsi que la différence sexuelle,celle des rôles féminins et masculins, est revendiquée dans l’égalité politique, sociale, professionnelle.
Vocabulaire de la philosophie et des sciences humaines L.M MORFAUX

Identité / Egalité / Différence : - identité s’oppose à différence. L’identité (du latin idem : le même), c’est d’abord une relation : deux choses sont identiques lorsqu’elles ont la même définition, partagent exactementles mêmes caractéristiques, les mêmes qualités. Mais, s’il continue d’y avoir deux choses, c’est qu’elles ne sont pas identiques sous tous les aspects, et qu’il subsiste au moins une différence. Car deux choses absolument indiscernables seraient une seule et même chose.
- Deux hommes sont identiques en cela qu’ils partagent l’humanité ; ils sont différents en cela qu’ils n’ont pas la mêmecouleur de peau, la même taille, le même caractère, les mêmes qualités intellectuelles. Entre deux vrais jumeaux (patrimoines génétiques identiques), il reste une importante différence : l’existence. Elle constitue la différence essentielle entre les personnes.
- L’égalité n’est pas l’identité. Deux biens sont égaux lorsqu’on leur reconnaît la même valeur (ce qui ne les empêche pas d’être trèsdifférents) ; deux personnes sont égales lorsqu’on leur reconnaît la même dignité (droits identiques). Sur quoi se fonde cette égalité ? Sur l’humanité (liberté, qui fonde la dignité), non sur l’identité de couleur, de taille, de pratique religieuse.
Les hommes peuvent donc différer sur de nombreux points et leur égalité cependant être reconnue. Les animaux, qui par contre ne sont pas des humains, nesont donc pas reconnus comme nos égaux.
Philosophie terminales L-ES-S Editions Bréal

Autre : différent, dissemblable ; toute conscience qui n’est pas moi, tout homme par rapport à moi, alter ego, à la fois l’autre (conscience autre que la mienne) et le même (conscience comme moi, homme).
« Autrui, c’est l’autre, c’est-à-dire le moi qui n’est pas moi. » SARTRE

pourêtre soi-même ?: objectif ou fin visée, mais que signifie « être soi-même » ? Etre soi-même s’oppose à être un autre, ne pas être ce que l’on est. Quand ne suis-je pas moi-même ? Submergé par les émotions (ex : colère), suis-je encore moi-même ?
L’intitulé du sujet sous-entend que la prise en compte des différences est une condition nécessaire de l’affirmation du moi, mais est-ce une conditionsuffisante ? Suis-je moi-même simplement en me distinguant des autres ?

Il semble qu’il suffise d’être différent des autres pour être soi-même. Je me distingue des autres par mon patrimoine génétique unique (sauf pour les vrais jumeaux), mon histoire, mes goûts, mes amitiés, mon amour… je suis moi-même, différent de tous les autres. Je ne me confonds pas avec tous les autres, me calquer sur leursmodes de vie, leurs goûts, leurs pensées serait me perdre moi-même.
Mais l’affirmation de cette différence essentielle suffit-elle à me permettre de savoir qui je suis ?
Chercher à s’affirmer en prenant le contre-pied des valeurs familiales par exemple, est-ce s’en distinguer pour devenir soi-même, faire exprès le contraire, est-ce affirmer son identité ou être toujours déterminé par sa...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Suffit-il d'être différent d'autrui pour être soi-même
  • suffit-il d'etre different des autres pour etre sois meme
  • Suffit il d'etre different des autres pour etre soi méme
  • Suffit-il d'être ^different des autres pour être soit même
  • Suffit-il d'être différent des autres pour être soi-même ?
  • Suffit il d'être soi pour être libre
  • suffit-il d'etre d'obeir pour etre juste ?
  • « Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai? »

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !