Suis je ce que je suis conscient d'être ?

1916 mots 8 pages
De toutes les caractristiques de ltre humain, la conscience de soi apparat comme la plus essentielle. Si ltre dou de conscience est un sujet, cest parce quil a conscience de lui-mme, ainsi que des objets qui lentourent. La conscience de moi-mme est ce qui me permet de savoir que jexiste, mais aussi qui je suis, ce que je vis et ce que je fais. Ds lors, je suis un sujet. Descartes affirme que je pense, donc je suis. Or, Berkeley considre qutre, cest tre peru. Donc, Si lon reprend cette ide que la conscience tient de la perception, penser quelque chose signifie que lon a conscience de cette chose. Mais penser soi est diffrent davoir conscience de soi, car la spcificit de cette dernire, contrairement la simple pense, est la capacit de lindividu se construire une reprsentation intellectuelle de lui-mme, cest--dire de se penser lui-mme. Mais puis-je avoir conscience de ce que je suis rellement, ou bien suis-je condamn ntre conscient que dune infime partie de moi-mme En remettant tout en doute, puis laide dune mthodologie prudente et logique, Descartes garantit la vrit de mes reprsentations de moi-mme. Le cogito tel quil le dveloppe nous prsente la conscience de soi comme ce par quoi seffectue lunification de tous les tats psychologiques et de toutes les penses de lindividu, faisant de celui-ci un sujet pensant. Il est le premier philosophe pour qui la conscience est porteuse de vrit, dans la mesure o elle est la certitude inbranlable par laquelle le sujet pensant se saisit lui-mme, et accde ainsi la voie de la connaissance, fonde sur une base prouve et donc immuable quest la conscience de soi. La sensation dtre conscient nous accompagne perptuellement dans la vie quotidienne. Je suis dans la rue, je le sais, et je sais galement pourquoi je suis dans la rue, o je vais et do je viens. Jai donc conscience de ce que je fais. De mme, nous ne remettons pas en cause notre identit. Ayant conscience dexister, je peux mobserver, me jauger, me comprendre, savoir qui

en relation

  • Suffit-il d'etre conscient de soi pour se connaitre ?
    1483 mots | 6 pages
  • Suis je toujours conscient de ce que j'ai conscience d'être?
    1208 mots | 5 pages
  • Suffit-il d'être conscient pour être libre ?
    687 mots | 3 pages
  • Dissertation philosophie suis-je conscient de ce que j'ai conscience d'être ?
    1550 mots | 7 pages
  • Suffit-il d'être conscient de ses actes pour en être responsable?
    2964 mots | 12 pages
  • Suffit-il d'être conscient de ses actes pour être responsable ?
    1294 mots | 6 pages
  • Philosophie: suffit-il d'être conscient de soi pour être maître de soi?
    1463 mots | 6 pages
  • Suffit-il d'être conscient de ses actes pour en être responsable?
    765 mots | 4 pages
  • Autrement dit, le fait d'être conscient de soi induit-il le fait de se connaître soi-même ?
    2092 mots | 9 pages
  • Comment peut-on être "hors de soi"
    2032 mots | 9 pages