Suis-je le mieux placé pour me comprendre ?

2398 mots 10 pages
On utilise parfois l’expression « je me comprends » lorsqu’il nous est difficile d’expliquer clairement ce que l’on désir exprimer afin que notre interlocuteur nous comprenne car notre expérience nous est personnelle et nous sommes les seuls à posséder la capacité à lire dans nos pensées. Mais est-il si évident que nous sommes les mieux placés pour nous comprendre ?
Nous sommes, à première vue, tenté de soutenir cette idée. En effet, on associe en général le terme se comprendre à se connaître, et qui mieux que moi peut être le mieux placé pour me connaître ? Puisque je suis le seul à pouvoir accéder à moi, à mon identité, il s’ensuit que seul moi peux accéder à ma mémoire qui reflète mon vécu et donc à la connaissance de moi. Pourtant, le terme connaître se distingue du terme comprendre. Me comprendre, c’est saisir les concepts me constituant, alors que me connaître c’est avoir une idée certaine de moi-même. Ainsi, me comprendre ne signifie pas seulement me connaître mais également m’expliquer et m’interpréter. Alors, suis-je le mieux placé pour me comprendre ?
Se demander si je suis le mieux placé pour me comprendre suppose donc qu’il faut comparer ma position et celle des autres sur la capacité à chercher le sens des émotions, des gestes, du caractère, de la personnalité qui constitue mon moi, mon identité.
À cette fin, en associant le verbe se comprendre au terme se connaître, l’idée s’impose que je suis le mieux placé pour me comprendre. Mais dans ce cas, comment puis-je expliquer certains phénomènes que mon inconscient manifeste ? Il semble alors qu’une personne étrangère à moi-même, maîtrisant la psychanalyse est en mesure de les interpréter, de les décrypter afin de m’en faire part pour que j’en ai conscience. Néanmoins, le travail du psychanalyste qui me permet de me comprendre n’est possible qu’à condition que je le veuille et que j’y participe. Ainsi, la compréhension de moi-même m’est-elle inaccessible ?

Peut-on vraiment soutenir que je suis le

en relation

  • Suis-je le mieux placé pour savoir qui je suis ?
    2450 mots | 10 pages
  • Suis je le mieux placé pour me connaitre
    1571 mots | 7 pages
  • Etre libre est-ce maîtriser tous ses désirs ?
    2316 mots | 10 pages
  • N’y a-t-il que le plaisir qu’y compte ?
    739 mots | 3 pages
  • Suis-je le mieux placé pour savoir qui je suis ?
    670 mots | 3 pages
  • De quoi pouvons nous être sur ?
    2828 mots | 12 pages
  • Hip hop
    490 mots | 2 pages
  • De quoi pouvons nous être sûr?
    818 mots | 4 pages
  • Peut-on vivre dans un monde conditionné?
    1455 mots | 6 pages
  • Faut-il se méfier de ses désirs ?
    882 mots | 4 pages
  • Dans ton cul, et comme ça c'est plus descriptif?
    2548 mots | 11 pages
  • Scapin
    505 mots | 3 pages
  • Travailler moins est ce mieux vivre ?
    1058 mots | 5 pages
  • Autrui est-il un autre moi-même ?
    2788 mots | 12 pages
  • L'homme est-il toujours maître de lui même ?
    1021 mots | 5 pages