Sujet d'invention sur la poésie et les choses, dialogue entre un poète et un lecteur

Pages: 7 (1516 mots) Publié le: 18 avril 2012
Français : Écrit d'invention
La poésie peut-elle nous parler de notre vie quotidienne ? Imaginez un dialogue entre un poète et son lecteur. Répondant à l'incompréhension du lecteur, le poète explique pourquoi ses textes parlent de choses familières. Chacun développera deux arguments. Vous commencerez par situer le cadre de cette conversation.

27 septembre 2010, début de la grande foire auxlivres de Paris. Le poète, Bernard Lewis, était présent pour la sortie de son nouveau recueil. Un journaliste, Gilles Robinson, prétextant l'excuse d'une interview pour un magazine, souhaité obtenir un entretien avec lui pour lui faire part de ses interrogations. En effet, il ne comprenait pas les poètes modernes, et se demandait si la poésie pouvait-elle nous parler de notre vie quotidienne. Aprèsplusieurs heures d'attentes, il réussit enfin à capter son attention. C'est donc dans un coin tranquille du chapiteau, à l'écart de la foule, que les deux hommes s'installèrent pour débuter leur échange.

Après quelques minutes de présentation, le journaliste rentra directement dans le vif du sujet :
- « Il y a quelque chose que je ne comprends pas, voyez-vous, je me demande comment la poésiepeut-elle traiter des sujets du quotidien. Quand on évoque la poésie, je pense uniquement au lyrisme, et aux Fleurs du Mal, de Baudelaire, ou aux Contemplations, de Victor Hugo. Les plus connus. D'ailleurs, au lycée, j'affectionnais particulièrement le poème de Baudelaire « Le serpent qui danse » , pour son titre original, et dans lequel il fait une véritable déclaration d'amour à la femme aimée.J'avais également un professeur passionné par la poésie de Ronsard, qui avait réussi à me faire aimer ses Sonnets pour Hélène. Je me souviens, je passais des nuits entières à les lire, les analyser et les apprendre par cœur ; je faisais ça simplement pour le plaisir. Cependant, au fil des années et de mes études, j'ai oublié cet art et je n'y ai plus vraiment prêté attention. Aujourd'hui, je n'aipas encore lu votre nouvelle œuvre mais je préfèrerais d'abord avoir votre avis ou votre réponse sur ce sujet.

- Mon cher ami, quand vous parlez de cette époque, vos yeux brillent ! Mais permettez-moi de vous avouer que je trouve votre image de la poésie bien simpliste ; Sans me vanter ni faire de la publicité, vous devriez lire ce recueil » Dit-il en lui tendant son nouvel ouvrage.« Premièrement, en oubliant la poésie de la vie quotidienne et le lyrisme, imaginez déjà les nombreux sujets évoqués en poésie ! Pour reprendre votre exemple, le grand Victor Hugo s'est servi de la poésie pour composer une satire du pouvoir et exalter le peuple révolutionnaire et la démocratie, à l'époque de Napoléon III, dans son recueil Les Châtiments. Maintenant, en ce qui concerne notre vie quotidienne, jepense qu'un poète peut, en traitant d'un sujet banal, faire passer ses émotions et donc se rapprocher du lyrisme, puisque vous en parliez à l'instant. En disant cela, je fais références aux auteurs qui, dans leurs poèmes lyriques, se sont servis de choses du quotidien pour retranscrire leurs émotions. » L'homme sorti alors de son sac le recueil des Fleurs du Mal de Baudelaire, l'ouvrit à la pagedes poèmes du Spleen et le tendit au journaliste. « Regardez-là », dit-il en montrant une partie du poème LXXVIII Spleen, « Baudelaire compare ici les trainées de la pluie aux barreaux d'une prison, pour transmettre son mal-être et son sentiment d'enfermement .

- Je comprends très bien », répondit Gilles, « cependant, nous restons ici dans le côté lyrique avec ce que vous venez de me montrer, etce n'était pas tout à fait le sujet de mon interrogation. », déclara-t-il d'un ton agacé.

- « Ne vous énervez pas jeune homme. Je comprends tout à fait votre incompréhension et je compte bien y répondre, mais laissez-moi le temps nécessaire, voulez-vous ? », demanda-t-il calmement et sereinement.

- « Je m'en excuse. Mais, voyez-vous, pour moi, et vous ne pourrez pas m'affirmer le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dialogue entre un poète et un peintre
  • Chénier "derniers vers". sujet d'invention : dialogue du poète en prison
  • Sujet d'invention définition de la poesie
  • Sujet d'invention sur la poésie
  • Sujet d'invention sur la poésie
  • Ecriture d'invention entre la musique et la poésie
  • Exemple d'un sujet d'invention sur la poési
  • Ecriture d'invention. dialogue entre tragedie et comedie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !