Syndicalisme

Pages: 7 (1684 mots) Publié le: 5 mars 2012
Conflits et mobilisation sociale
Questions possibles pour le baccalauréat

Montrez que la baisse du taux de syndicalisation résulte en partie des transformations socioéconomiques.
La baisse du taux de syndicalisation depuis 1975 est due en majeure partie par des transformations socioéconomiques :
* La baisse de la part de l’industrie dans la productionet dans l’emploi ou la syndicalisation y été principalement concentré (sidérurgie, chantiers navals).
* La baisse de la part des ouvriers dans la population active au profit d’une main d’œuvre plus qualifiée.
* Montée d’une nouvelle sorte de travailleurs, plus individualistes et moins revendicatifs : femmes, employés, cadres, travailleurs précaires.L'institutionnalisation des syndicats n'a t-elle que des effets négatifs ?
Les syndicats ont joué un rôle important dans l’institutionnalisation des conflits qui encadrent les conflits par des règles. Mais peu a peu, les syndicats se sont eux mêmes institutionnalisés. On voit apparaître une professionnalisation et bureaucratisation des syndicats d’ou le phénomènecroissant de désyndicalisation.
Cette institutionnalisation à la source de la désyndicalisation joue aussi un rôle important auprès des salariés. Les syndicats sont plus présents dans les organismes et les grandes instances (sécurité sociale, caisse d’assurance chômage) rendant possible une meilleure représentation des salariés et donc de mieux défendre les intérêts salariales.Quels facteurs influencent le taux de syndicalisation ?
* La nature de l’employeur influence le taux de syndicalisation. Il est plus élevé dans le secteur publique que dans le privée.
* La taille de l’entreprise influence le taux de syndicalisation. Il est plus élevé dans les grandes entreprises de plus de 500 salariés.
* Le niveau deprésence syndicale dans l’entreprise influence le taux de syndicalisation. Majoritaire dans les grandes entreprises d’ou un taux de syndicalisation plus élevé pour les entreprises de plus de 500 salariés.
* Le statut du salarié : Un salarié en CDI est plus susceptible d’être syndiqué qu’un travailleur en CDD du aux périodes courtes passées dans l’entreprise ou l’influence syndicalen’est pas efficace.

Exposez les transformations significatives que ce graphique met en évidence
* Un désintérêt croissant pour cette institution : Le niveau d’abstentionnisme augmente significativement.
* La CGT (syndicat majoritaire) perd des places jusqu'à 1992 tandis ce que la CFDT (n°2 des syndicats) en gagne sur la période. Illustrerééquilibrage des forces syndicales et la régression des moyens d’action plutôt protestataire de la CGT.
* La montée des « autres » syndicats qui suggère l’effritement du monde syndicale et de sa perte d’efficacité.

En quoi le conseil des prud'hommes illustre-t-il un des rôles actuels des syndicats ?
L’activité croissante des conseils des prud’hommes montre unetransformation de l’activité des syndicats. Les conflits sont de plus en plus gérés par la justice pour défendre individuellement les salariés de leurs employeurs. Cette évolution est nécessaire du fait des transformations des rapports salariaux, plus individualisés, et de la difficulté croissante à défendre collectivement les salariés.

Montrez que le champ d'action des syndicats ne se limite pasà la gestion des conflits.
* En Suède, les syndicats s’occupent de la gestion de l’assurance chômage qui permet d’expliquer, entres autres, le fort taux de syndicalisation de la Suède.
* De même, en France, les syndicats participent dans le cadre d’organisation paritaire à la gestion de l’assurance chômage, maladie ou encore vieillesse.
* En...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Syndicalisme
  • Le syndicalisme
  • Le syndicalisme
  • Le syndicalisme
  • Le syndicalisme
  • Le syndicalisme
  • Syndicalisme
  • Syndicalisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !