Synthèse français

935 mots 4 pages
Synthèse de documents Génération : Passé et Transmission

« Tout avenir se construit en fonction d’un passé qui vous aide et vous porte plus loin ». Chaque génération est issue d’un passé, d’une histoire, certaines le connaissent, d’autres moins ou pas du tout. Est-ce un choix de connaître ou non, son passé ou est-ce le mode de transmission de celui-ci qui est à l’origine de notre désintéressement ? Traité ce sujet revient à constater l’intérêt que porte les différentes générations au passé et le pourquoi, dans un premier temps, puis d’examiner les conséquences de leurs connaissances et de leur ignorance, dans un second.

En effet, lorsque l’on parle du passé, les connaissances diffèrent et les débats peuvent être contradictoires. Tout d’abord, Jacqueline de Romilly, dans l’article « La littérature ou le passé vivant » publié dans le journal Le Monde, en 2008, nous apprend que les jeunes de maintenant ne s’intéressent plus aux évènements et à la vie précédents leur naissance. D’ailleurs Hannah Arendt, auteur de « La crise de l’éducation », en 1961, rejoint cette idée en s’appuyant sur l’erreur que fait la population de nos jours à vouloir donner un rôle à l’éducation, celui de créer un nouveau monde, avec de nouvelles naissances. Elle dénonce donc une crise de l’éducation. Effectivement, pour Hannah Arendt, les générations modernes n’incluent pas l’autorité et la tradition dans l’enseignement et l’éducation. Or, d’après elle, cette crise est causée par le fait que les enfants sont traités comme des adultes et sont laissés gouvernés par eux-même. Elle pense alors que la formation pédagogique devrait être privilégiée. De plus, Jacqueline de Romilly pense que cette façon de ne pas s’intéresser à son passé est due au développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication qui rendent tous les évènements simultanés et les transmettent selon les mœurs du moment, comme l’enseignement. Ainsi, comme

en relation

  • Synthése de francais
    275 mots | 2 pages
  • Synthèse de francais
    1081 mots | 5 pages
  • Français : synthèse
    627 mots | 3 pages
  • Synthèse français
    499 mots | 2 pages
  • Synthèse de français
    830 mots | 4 pages
  • synthèse français
    1148 mots | 5 pages
  • synthese de francais
    736 mots | 3 pages
  • Synthèse français
    706 mots | 3 pages
  • Synthèse français
    1009 mots | 5 pages
  • Synthese francais
    975 mots | 4 pages