Synthèses sur le mariage de figaro (certaines scènes)

1558 mots 7 pages
Tirade du God-dam En bref le comique vient d’un décalage permanent. Cette tirade est destinée à contrecarrer les plans du comte. Acte II scène 2 Acte II scène 21 Scène où Antonio le jardinier du château vient se plaindre au pied du Comte : un homme a sauté par la fenêtre et a écrasé au passage ses giroflées. Personnage de farce. Antonio, un monomane (Qui n’a qu’une seule passion). Il est le jardinier par excellence. Il pense que tout ce qu’il peut cultiver aux abords du château lui appartient, ce qui en devient obsessionnel comme le démontre la présence de pronom possessif de la première personne : « mes giroflées ». Par ailleurs, cette monomanie autorise le jardinier à toute sorte d’insolence : « On jette toute sorte de choses…. ». Dans cet exemple le pronom personnel « On » concerne tout le monde, y compris le comte et la comtesse. Ilne fait pas du tout de différence entre lui et le comte et n’a aucunes limites. Ainsi, Antonio se permet de donner des ordres à son propre « supérieur » : « Faite… », ilen profite même pour lui rappeler qu’il a des devoirs envers lui : « Je suis votre domestique » (aucun signe de soumission). Enfin, il fait des reproches à tout le monde et fait comprendre son mépris et son indifférence à la volonté du comte : « Est-ce que je m’en irais ? Si vous n’avez pas assez de ça [de bon sens] pour garder un bon domestique ». Antonio est persuadé d’être un homme indispensable en tant que jardinier Une gestuelle expressive C’est un plaignant (car son doigt n’a pas été blessé par le criminel mais par lui-même) qui lui a valu le surnom donné par Figaro (« pleurard ») et dont le témoignage manque de fiabilité. Ainsi, par le personnage d’Antonio, le dramaturge nous montre l’échec d’une argumentation (coupable non identifié, prétend s’être blessé dans la « bataille »,…). Pourtant ce protagoniste ridicule met dans l’embarras Figaro qui doit sous l’effet de surprise improviser. Le personnage du jardinier permet en fait à

en relation

  • Representation théatral
    1845 mots | 8 pages
  • Analyse linéaire mariage de figaro acte v scène iii
    8856 mots | 36 pages
  • Le barbier de séville de beaumarchais
    3050 mots | 13 pages
  • derniere version
    13899 mots | 56 pages
  • France au xviiieme siecle
    4279 mots | 18 pages
  • Théâtre classique
    1321 mots | 6 pages
  • Étude : le barbier de séville
    7867 mots | 32 pages
  • molière
    10533 mots | 43 pages
  • Dissertation
    6400 mots | 26 pages
  • lol je taime bien
    3544 mots | 15 pages