ta mere

Pages: 9 (2008 mots) Publié le: 5 mars 2014
Étudier un roman : César Birotteau, de Balzac (1837)


L'étude d'un roman est fréquemment un "casse-tête" pour le lycéen ou pour l'étudiant : que peut-on étudier, que faut-il étudier ? Cela revient à se demander comment lire un roman pour en tirer quelque "profit" intellectuel, dans une perspective non de simple divertissement, mais de culture générale. Ce qui implique de lire des romansappartenant au patrimoine littéraire national, voire universel : de romans dont la référence est indispensable dans tout milieu cultivé. Mais il s'agit d'une lecture particulière, visant à connaître tant l'intrigue que les implications de l'oeuvre, à comprendre ce qui a fait son succès, sa portée...

Nous proposons d'accompagner le lecture de César Birotteau, de Balzac. Comme ce roman, édité en 1837et figurant dans le cycle de La Comédie Humaine est peu étudié ces dix dernières années, le parcours de lecture en sera moins balisé par de doctes études nous disant comment l'interpréter.



Première approche

 
1. Le titre

César Birotteau, roman publié par Balzac en 1837 est intégré à la « Comédie Humaine », qui regroupe 137 œuvres dont 95 romans et récits. Il appartient à la section« Scènes de la vie parisienne ». Le titre indique une dynamique :

« Histoire 
de la grandeur et de la décadence
de
César Birotteau
marchand parfumeur
adjoint au maire du deuxième arrondissement
de Paris
chevalier de la légion d'honneur, etc. »



En effet, les éditions qui se fondent sur la dernière publication du vivant de Balzac comportent deux parties1 ainsi intitulées : César àson apogée et César aux prises avec le malheur. L'analyse du titre est ici pertinente, parce que ce titre est de l'auteur2, et qu'il a une fonction d'annonce. Qu'annonce-t-il ? Le lecteur peut s'attendre à « l'histoire » d'un personnage. Mais le terme « histoire » réfère aussi à la science historique : Birotteau ne sera pas un cas particulier seulement. Grandeur et décadences'appliquent auxcivilisations : l'ambition du roman semble dépasser le cas particulier et viser la généralité. Enfin, les qualifications du personnage en font un cas d'école : il s'agit d'un notable, reconnu socialement. Le titre annonce que l'intrigue portera sur la position sociale du personnage (mentionnée par le titre, et ses titres).

 


2. La table des matières

Examiner la table des matières est parfoisfructueux, en ce qu'elle peut condenser le roman (et suggérer son résumé). Ce n'est pas le cas pour l'édition « folio classique », qui ne mentionne que les deux parties précitées. L'édition Garnier-Flammarion3 se réfère à la première édition du roman, et à sa subdivision en chapitres, reproduite ici (avec sa pagination) :

I - César à son apogée

Chapitre I : Une altercation de ménage (41)Chapitre II : Antécédents de César Birotteau (61)

Chapitre III : Les germes du malheur (92)

Chapitre IV : Dépenses excessives (110)

Chapitre V : Un vrai philosophe, un grand chimiste (133)

Chapitre VI : Les deux astres (155)

Chapitre VII : Le bal (184)

II – César aux prises avec le malheur

Chapitre VIII : Quelques éclairs ( 207)

Chapitre IX : Le coup de foudre (215)Chapitre X : La haute banque (228)

Chapitre XI : Un ami (249)

Chapitre XII : Le dernier jour d'un failli (273)

Chapitre XIII : Le dépôt d'un bilan (297)

III- Triomphe de César

Chapitre XIV : Histoire générale des faillites (315)

Chapitre XV : Le plus beau spectacle que l'homme puisse offrir à son semblable (334)

Chapitre XVI : Au ciel (353)

 

3. L'incipit et le final

Ilimporte d'examiner le début et la fin du roman, avant même de le lire ou de l'étudier.

 En examinant de près l'incipit (la première séquence narrative, souvent calibrée à une page ou une page et demie), le lecteur glane quelques informations : le cadre référentiel initial (lieu, époque,..), le ou les personnages importants (mais le personnage principal est souvent présenté ensuite), l'embrayage...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ta mere
  • ta mere
  • Ta mere
  • ta mere
  • Ta mere
  • ta mère
  • ta mere
  • Ta mère

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !