Technicien

Pages: 14 (3295 mots) Publié le: 3 août 2014
commentaire • essai

Qu’est-ce qu’un trou d’cul ?
Le concept de « trou d’cul » fournirait-il une clé pour comprendre le capitalisme
contemporain, les menaces à l’égalité démocratique, les aspects les plus machistes de
notre culture, ou encore une bonne partie de nos désagréments quotidiens ? Analyse d’un
essai portant sur une étrange (et irritante) figure de nos sociétés : le trou d’cul.Pierre-Yves Néron

considéré dans ce texte
Assholes : A Theory, d’Aaron James.
Le capitalisme pré- et post-2008.
Les inégalités. Les files d’attente.
Pourquoi on devrait prendre Kanye
West au sérieux.

Let’s have a toast for the douchebags
Let’s have a toast for the assholes
Let’s have a toast for the scumbags
Every one of them that I know
— Kanye West, « Runaway »

I

ls sontpartout. Au travail, au Parlement, dans les salles de classe et
les files d’attente. Ils sévissent dans
les médias, nous empêchent de travailler en paix, menacent de quitter le pays
parce que les impôts sont trop élevés et
utilisent leur téléphone cellulaire au volant
de leur Jeep. Les assholes. Les connards.
Les trous d’cul, pour parler en bon québécois. Mais qu’est-ce, au juste, qu’un troud’cul ? C’est la question que s’est posée le
philosophe américain Aaron James dans
son dernier ouvrage, Assholes : A Theory.
James reprend une stratégie à la mode :
philosopher avec rigueur sur un sujet à
première vue anodin. De très sérieux professeurs ayant connu un franc succès en
dissertant sur la procrastination ou l’art de
dire de la bullshit, James propose d’en faire
de même avec leconcept de « trou d’cul ».
Qu’est-ce qu’un trou d’cul ? Intuitivement, nous savons que Gérard Depardieu,

Kanye West, Silvio Berlusconi ainsi que le
type qui prend ses appels en pleine séance
de cinéma sont de bons candidats. Mais
à bien y penser, il est très difficile de définir précisément ce qu’est un trou d’cul.
Pour y arriver, il faut d’abord noter que le
concept fait partie de notrelangage moral « populaire » (en opposition à celui dit
« technique » ou « philosophique »). Il est
très péjoratif, donc profondément évaluatif. Il nous sert à juger, à critiquer et à
c
­ ondamner les comportements, discours
et attitudes de certains de nos concitoyens, de nos collègues ou (pour les plus
malchanceux d’entre nous) de nos proches.
Mais comment alors le distinguer
d’autresconcepts similaires ? Qu’est-ce
qui différencie le trou d’cul du tricheur, du
s
­ alaud, de l’idiot, voire du psychopathe ou
tout simplement du gros cave ?
Selon James, il est judicieux de débuter l’enquête en notant que les torts causés
par l’asshole semblent à première vue assez bénins. Contrairement au voleur ou au
meurtrier, il ne fait rien de particulièrement
grave en nous coupant la paroleou en se
moquant de la file d’attente. Pourtant, il représente une source importante d’indignation, d’irritation et de rage. Bref, même s’il
ne fait rien de très grave, il nous fait profondément chier. Mais alors, comment les
auteurs de fautes relativement bénignes
peuvent-ils être à l’origine d’une telle réaction viscérale de condamnation ? C’est le
« paradoxe du trou d’cul ».
Pourl’expliquer, il faut mieux comprendre la dynamique à l’œuvre dans le
comportement du trou d’cul. Selon James,
celui-ci répond aux trois critères suivants :
1) il s’octroie des avantages que les autres

n’ont pas (comme utiliser son cellulaire au
cinéma); 2) il pense que cela correspond à
son dû et qu’il est tout à fait dans son droit;
3) ce sentiment l’immunise contre les critiques de ses victimes.Ainsi, le voleur, le tricheur ou le menteur
vont eux aussi se moquer des règles de la
coopération sociale et en tirer des avantages. Mais ce qui distingue le trou d’cul,
c’est qu’il se sent dans son droit. L’asshole pense, au fond, qu’il est spécial. C’est
pourquoi la question qui pend toujours au
bout de ses lèvres et qui permet de l’identifier à coup sûr est : « Savez-vous qui je...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • technicien
  • Technicien
  • Technicien
  • Technicien
  • Technicien
  • Technicien
  • Technicien
  • Technicien

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !